Trichogrammes

Minuscule insecte qui fait partie des hyménoptères (abeilles, guêpes, fourmis, etc.) le trichogramme est un insecte auxiliaire parasitoïde très efficace en lutte biologique. Prédateur naturel de certaines mites et pyrales, il va impacter la population de nuisibles directement au stade de la ponte des larves, limitant ainsi la reproduction des ravageurs. Très spécialisé dans ses actions, il est inoffensif pour l’humain et les autres insectes.

Les trichogrammes contre la pyrale du buis
  • Trichogramme contre la Mite alimentaire, 4 diffuseurs

    29,90 €

    Le trichogramme est un insecte microscopique qui parasite les oeufs de mites en y pondant à l'intérieur, au fur et à mesure de leurs développement, les trichogrammes créent une nouvelle génération et parasite encore plus d'oeufs (y compris les oeufs des mites des vêtements).

    1 boite - 4 diffuseurs - la durée d'action est de 4 semaines

    En stock
  • Trichogramme contre la Mite des vêtements 4 diffuseurs

    29,90 €

    Le trichogramme est un insecte microscopique qui parasite les oeufs de mites en y pondant à l'intérieur, au fur et à mesure de leurs développement, les trichogrammes créent une nouvelle génération et parasite encore plus d'oeufs (y compris les oeufs des mites alimentaires).

    1 boite - 4 diffuseurs - la durée d'action est de 4 semaines

    En stock
  • TRICHOTOP® BUXUS contre la pyrale du buis

    22,00 €

    Les Trichogrammes contenus dans TRICHOTOP® BUXUS sont des insectes qui se reproduisent en parasitant les œufs des pyrales du buis ; ils empêchent ainsi la naissance des chenilles ravageuses de vos buis, avant même qu'elles ne puissent commencer à faire des dégâts ! boite 4 diffuseurs. (utiliser dès réception, ne se conserve  pas).

    EXPEDITIONS : 2 à 15 jours

    En stock

Pourquoi choisir des trichogrammes ?

Les trichogrammes sont des insectes microscopiques qui font partie de la famille des micro-hyménoptères chalcidiens. Ressemblant à de minuscules guêpes et mesurant moins de 1 millimètre, il en existerait environ 200 espèces dont certaines sont aujourd’hui très utilisées en lutte biologique.

Prédateur naturel des lépidoptères (papillons) ravageurs comme la pyrale du buis ou les mites alimentaires, on les utilise de plus en plus dans les exploitations biologiques et conventionnelles.

Les trichogrammes éliminent les nuisibles en pondant leurs œufs directement dans ceux des ravageurs. Les larves des trichogrammes vont ainsi tuer les embryons de leurs hôtes et se nourrir de leurs tissus pour continuer leur développement jusqu’à leur métamorphose en nymphe puis en imago et atteindre leur taille adulte.

Une fois arrivés à maturité sexuelle, les trichogrammes ont pour seul objectif de se reproduire et trouver de nouveaux œufs de lépidoptères ravageurs dans lequel pondre leurs œufs, continuant ainsi à décimer le développement des nuisibles, génération après génération. 

Les trichogrammes adultes se nourrissent du miellat des pucerons, de pollen ou de nectar de fleur, ils n’ont aucune incidence sur l'environnement dans lequel ils se développent ni sur les autres insectes.

Comment utiliser les trichogrammes ?

L’utilisation de trichogrammes fonctionne souvent par diffusion, c’est-à-dire par l’installation manuelle de diffuseurs près des zones infectées par les lépidoptères nuisibles. 

Les trichogrammes vont cibler les œufs fraîchement pondus des ravageurs et vont pondre à l'intérieur de ces oeufs-hôtes dans lesquels leurs larves vont se développer en tuant l’hôte et en se nourrissant de ses nutriments.

10 à 15 jours après la ponte, une nouvelle génération de trichogramme adulte va se lancer dans la recherche de partenaires et d’œufs à coloniser, détruisant ainsi une nouvelle génération de nuisibles. Si les oeufs-hôtes commencent à manquer, les trichogrammes disparaissent car ils sont naturellement liés à la présence des ravageurs, ce qui respecte le cycle naturel de l’environnement.

Pour s’assurer que les trichogrammes puissent se développer en trouvant les œufs de leurs proies, il est conseillé aux jardiniers de trouver la source des nuisibles en conciliant les diffuseurs des trichogrammes avec des pièges à phéromones, qui permettent de localiser les lieux où se développent les ravageurs.

L’utilisation des trichogrammes fait ses preuves depuis déjà une trentaine d’années en lutte biologique, que ce soit dans le maraîchage, en viticulture, la culture de maïs à grande échelle ou même en intérieur :

  • en maraîchage biologique. Les trichogrammes aident à lutter contre les mineuses de la tomate et les piérides du chou.

  • en viticulture. C’est face à certains vers des vignes qu’il est utilisé. C’est par exemple le cas de l’eudémis et la cochylis.

  • dans la culture du maïs. L’utilisation du trichogramme est devenue une véritable référence et gagne du terrain même au sein de la culture conventionnelle. Très efficace contre la pyrale du maïs, son utilisation est aujourd’hui très populaire et parfois utilisée sur des centaines d’hectares d’exploitation.

  • dans les jardins et les potagers. L’utilisation des trichogrammes permet de limiter les dégâts et détruire certaines pyrales comme celle du buie.

  • en intérieur. Les trichogrammes peuvent aussi avoir leur utilité face aux mites alimentaires qui se développent dans la farine, le riz ou les pâtes. Ils sont aussi très efficaces contre les mites qui s’attaquent aux vêtements et aux tissus.


Les trichogrammes sont des insectes auxiliaires parfait pour limiter le problème de certains nuisibles de la catégorie des papillons comme les pyrales et les mites, tant en extérieur qu’en intérieur. Rapide et efficace, ils détruisent les nuisibles directement au niveau de la ponte en se développant dans leurs œufs, limitant ainsi les nombreux dégâts des larves et cassant génération après génération le cycle de reproduction des ravageurs.

Inoffensif pour les autres insectes présents dans leur espace et pour les cultures, les trichogrammes sélectionnés en lutte biologique sont très efficace quand ils sont utilisés de manière curative.