Éradiquer la chenille processionnaire du pin


Connaître la chenille processionnaire pour comprendre comment l’exterminer

La chenille processionnaire du pin est un véritable fléau. Si les « parents » sont d’inoffensifs papillons de couleur brune, les « bébés » sont des larves à la voracité incroyable, très friands des aiguilles de pin. Pondue en chapelet sur les branches de l'arbre, la portée, après éclosion, se déplace « en procession » pour aller se nourrir, d’où son nom. Si les larves n’entraînent pas la mort de l’arbre, elles contribuent fortement à son affaiblissement, le laissant très vulnérable aux maladies mortelles. En fin de stade larvaire, elles descendent le long du tronc pour s’enfouir dans la terre et se transformer en papillon, apte à la reproduction.

Les moyens de traitement

Trois solutions sont à votre disposition pour régler ce problème :

  • les pièges à phéromones : un principe simple. Dans un piège, une substance attire et anéantit les papillons mâles : sans mâles, pas d’accouplement possible.
  • l’éco piège : fixé sur le tronc, il leurre les chenilles à la descente vers la terre qui s’y engouffrent en pensant avoir atteint le sol. Elles ne peuvent alors pas se transformer en papillons reproducteurs
  • introduire des prédateurs naturels comme les mésanges, les sitelles ou les moineaux, et faire confiance à la chaîne alimentaire