Lutte biologique

La lutte biologique est un moyen naturel de protéger son jardin et ses plantations. Il s'appuie sur l’utilisation d’organismes vivants appelés "agents de lutte biologique". L'idée est de recourir à des produits naturels qui respectent l'environnement et la santé de ceux qui jardinent. Ainsi on protège ses récoltes et son environnement de toute contamination liée à l'utilisation de produits chimiques.

Lutte biologique contre les nuisibles
  • Désherbant écologique bidon de 5 l

    35,00 €

    Désherbant utilisable en agriculture biologique. Spéciale grande surface, permet de traiter 500 m². Détruit les mauvaises herbes de vos plantations, résultat visible dès 1 heure.

    En stock
  • Désherbant écologique flacon de 500 ml

    8,50 €

    Désherbant utilisable en agriculture biologique. Permet de traiter 75 m². Détruit les mauvaises herbes de vos plantations, résultat visible dès 1 heure.

    En stock
  • Terre de diatomée, pucerons et autres ravageurs

    8,50 €

    La poudre de diatomée offre une protection naturelle contre les pucerons et autres parasites. Non toxique, elle offre une action naturelle, efficace et durable dans la lutte contre les pucerons et un bon nombre de ravageurs qui attaquent les plantations. Au contact de la terre de diatomée, qui agit comme une barrière physique , les nuisibles se déssèchent et meurent rapidement

    En stock
  • Vers pour composteur

    29,90 €

    250 g de vers destinée au compostage des déchets, idéale pour activer un lombricomposteur ou n'importe quel compostage. Pour le compostage, on utilise des lombrics vivant habituellement dans les couches superficielles du sol, a moins de 20 cm de profondeur.

    En stock

La lutte biologique en détail

Sans pesticides ni produits phytosanitaires, la lutte biologique aide à contrôler les parasites et les ravageurs que l'on trouve dans les jardins et dans les espaces verts en régulant leur présence de manière écologique.

Il existe plusieurs méthodes de lutte biologique dont les plus populaires sont :

  • l'introduction d' insectes auxiliaires que l'on va utiliser et cibler en fonction des problèmes rencontrés (la coccinelle par exemple, est un très bon moyen de lutter contre les dégâts des pucerons)
  • l'usage de certaines phéromones pour désorienter les nuisibles ou les attirer vers des pièges
  • l'utilisation des pièges ou des répulsifs naturels pour attraper ou éloigner les ravageurs

Très efficace et respectueux de l'environnement, la lutte biologique fait de plus en plus d'adeptes dans le monde du jardinage. L'idée est de contenir la population des nuisibles et non de la supprimer totalement ce qui participe au bon fonctionnement de l'écosystème de votre jardin.

Les avantages de la lutte biologique dans son jardin

La lutte biologique contribue à limiter les nombreux inconvénients que l'on rencontre avec la lutte chimique plus traditionnelle.

Elle est un très bon moyen de supprimer la toxicité des produits sur les espèces. On sait aujourd'hui que les produits de traitements chimiques ont tendance à détruire non pas seulement les espèces nuisibles aux plantes, mais aussi tout l'écosystème qui l'entoure et notamment les prédateurs naturels des ravageurs qui sont utiles aux jardiniers.

La lutte biologique permet aussi de limiter l'effet de résistance aux produits que l'on rencontre avec certaines espèces de nuisibles qui finissent par s'habituer aux insecticides et qui demandent des traitements toujours plus importants.

En plus de leurs effets directs sur l'environnement, de nombreux produits phytosanitaires peuvent avoir des répercussions sur la santé de ceux qui consomment les plantes traitées, ce qui n'est pas le cas avec l'utilisation des produits de lutte biologique car ils agissent sur les nuisibles et non directement sur les plantes.

L'idée est de cibler les espèces nuisibles et de trouver un moyen adapté et respectueux pour l'environnement de traiter le problème, en intervenant sur l'écosystème de votre jardin. 

Les différentes utilisations de la lutte biologique :

Il existe 3 niveaux de solutions dans la lutte biologique :

1/ trouver des ennemis ou des prédateurs naturels des nuisibles pour les vaincre

On peut regrouper ces prédateurs en 3 groupes distincts. Les premiers sont les auxiliaires (vertébrés, mollusques, etc.) qui vont se nourrir des ravageurs. Les seconds se rangent dans la catégorie des parasitoïdes. Ce sont des organismes qui vont parasiter les nuisibles. La troisième catégorie regroupe les éléments pathogènes. Ce sont les virus, les bactéries ou les champignons qui vont repousser ou détruire les nuisibles.

2/ lutter contre les maladies des plantes

En lutte biologique, l'usage des biopesticides peut aider à combattre certains champignons ou autres maladies des plantes à travers des méthodes favorables à leur épanouissement. C'est le cas par exemple de la fameuse Bacillus thuringiensis qui est une bactérie fréquemment utilisée pour ses propriétés insecticides dans les exploitations biologiques.

3/ limiter la propagation des mauvaises herbes

Pour réduire l'expansion des mauvaises herbes dans le jardin, on peut faire appel à des agents de lutte biologique herbivores comme des agents pathogènes ou des prédateurs de graines qui vont cibler et détruire certaines plantes considérées comme adventice.

Des insectes comme les carabinés granivores vont par exemple se nourrir des graines des adventices, ce qui va permettre à vos plantes d'avoir moins de concurrence et plus d'espace pour pousser.

En considérant que votre jardin forme un tout harmonieux et que l'ensemble des espèces qui s'y trouvent forment un microcosme sensible, l'usage de la lutte biologique vous permet de préserver cette fragilité en vous donnant les moyens d'agir directement sur les nuisibles identifiés. 

C'est une méthode naturelle, sans dangers pour la santé, accessible à des prix tout à fait abordables. À chaque problème sa solution bio.