Lutte biologique

La lutte biologique est un moyen naturel de protéger son jardin et ses plantations. Il s'appuie sur l’utilisation d’organismes vivants appelés "agents de lutte biologique". L'idée est de recourir à des produits naturels qui respectent l'environnement et la santé de ceux qui jardinent. Ainsi on protège ses récoltes et son environnement de toute contamination liée à l'utilisation de produits chimiques.

Lutte biologique contre les nuisibles et ravageurs - Mon Vert Jardin

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche


















Comment lutter biologiquement contre les ravageurs ?

Tous les jardins sont des victimes potentielles des animaux ravageurs. Ils aiment s’installer, se loger, se nourrir et proliférer dans votre havre de verdure et de sérénité. Les jardins bio sont encore plus sujets à ce genre de nuisibles que les jardins conventionnels : les ravageurs ont du goût ! Si la tentation de traiter avec des produits chimiques nocifs peut être grande, restez en phase avec vos valeurs en choisissant les bons moyens de lutte contre les ravageurs. Mon vert jardin, jardinerie en ligne, vous accompagne dans la lutte biologique contre les ravageurs.

Qu’est-ce que la lutte biologique ?

La lutte biologique désigne une méthode de lutte contre les ravageurs de culture par le biais d’organismes vivants (appelés agents de lutte biologique) ou de moyens biologiques. La liste des ravageurs contre lesquels lutter est longue : campagnols, souris, loirs, limaces, poinçonneur, mouches, pucerons… Heureusement, la lutte biologique repose sur un très grand nombre de pratiques et de modes de défense.
On peut citer 3 grandes catégories de lutte biologique : la lutte mécanique, les médiateurs chimiques et les organismes auxiliaires.

La lutte mécanique contre les ravageurs

Les ravageurs sont souvent des nuisibles qui se prolifèrent très rapidement. En intervenant très rapidement pour identifier et contrôler les premiers individus, vous évitez de voir la population augmenter de manière exponentielle et plus difficilement contrôlable. Certains pièges mécaniques ou des barrières pourront permettre d’éliminer la menace en se débarrassant des premiers ravageurs. Parmi les outils de la lutte mécanique, on retrouve des pièges à insectes, des pièges avec de la glue, des pièges à rongeurs, des effaroucheurs à oiseaux et des filets anti-insectes.
Malgré les apparences, ce sont tous des moyens efficaces pour lutter contre les ravageurs et complètement compatibles avec un jardin bio ou un potager bio.

Les médiateurs chimiques contre les ravageurs

Quand on voit « chimiques », on pense bien souvent à des produits chimiques nocifs pour l’environnement et les organismes vivants. Cependant, il existe des solutions chimiques qui ciblent spécifiquement un nuisible de manière naturelle. Parmi les moyens de lutte chimique et biologique des ravageurs, on peut citer les phéromones anti-nuisibles, les fongicides et les insecticides, mais aussi les répulsifs et les barrières.

Les organismes auxiliaires

Les organismes auxiliaires ou les insectes auxiliaires peuvent être introduits dans les jardins et les potagers biologiques afin d’éliminer des ravageurs néfastes à cet environnement. L’introduction de prédateurs limite naturellement la prolifération et peut même aller jusqu’à l’éradication complète des nuisibles. Araignées rouges, chenilles du géranium, pyrales du buis, fourmis, limaces et autres nuisibles du potager peuvent être chassés par l’introduction d’insectes auxiliaires. Ces derniers seront fournis sous la forme de larves et à répandre où cela est nécessaire.
Tous les jardins bio peuvent en bénéficier dès lors que les produits phytosanitaires ne sont pas utilisés.

Afin de lutter contre les maladies et les nuisibles, Mon vert jardin propose toutes les solutions écologiques précédemment citées pour protéger votre jardin bio des ravageurs.