banner

Blog Messages recents

5 astuces en jardinage bio
5 astuces en jardinage bio
Les études le montrent : les Français ont la main verte. Près des ¾ de ceux-là déclarent que jardin...
 (2)
Les différents types de pièges à phéromones
Les différents types de pièges à phéromones
Qui d’entre nous n’a pas été déçu ou interloqué de trouver un ver dans son fruit, ou des caro...
 (1)
Est-ce que la coccinelle est un insecte ?
Est-ce que la coccinelle est un insecte ?
La coccinelle, ou plutôt LES coccinelles font partie des espèces de l’ordre des coléoptères (scar...
 (5)
Les coccinelles pour quoi faire ?
Les coccinelles pour quoi faire ?
Pour l’équilibre des jardins et dans le cadre de la lutte biologique, il faut savoir dissocier les ...
 (7)
Quelle différence entre compost et terreau ?
Quelle différence entre compost et terreau ?
Bien qu’il soit courant de confondre le terreau et le compost, ces supports de culture n’ont rien ...
 (7)

Voir tous les messages

Rechercher du Blog

5 astuces en jardinage bio

5 astuces en jardinage bio

 (2)

  Fiches jardin

Les études le montrent : les Français ont la main verte. Près des ¾ de ceux-là déclarent que jardiner est un réel plaisir et ils sont encore plus nombreux à posséder un jardin privé, un espace dans un jardin partagé, des plantes d’intérieur ou sur un balcon. Les motivations sont diverses : faire pousser des fleurs et des plantes, apprendre à des enfants ou des petits-enfants la beauté de la nature ou simplement produire ses propres fruits, légumes et aromates. Si les produits bio ont la cote auprès des Français, ces derniers s’engagent aussi dans le jardinage bio.
Souvent considéré à tort comme plus contraignant, ce jardinage plus naturel est très bénéfique pour la santé et prône le retour à plus de produits sains.

Mon vert jardin, votre jardinerie en ligne bio, vous donne 5 astuces pour un jardinage bio et plus naturel.

1. Créer un jardin adapté au sol et au climat

La facilité d’importer des plantes et de les faire pousser dans des conditions qui ne leur sont pas idéales est devenu très facile avec des complètements de terreau, des additifs ou de la lumière artificielle.
Cependant, le meilleur moyen d’entretenir un jardin bio reste de cultiver des plantes, des fleurs, des fruits et des légumes qui conviennent à votre sol et au climat.
Familiarisez-vous également avec le principe de la permaculture et de l’interdépendance entre les espèces et achetez des graines ou des aromates bio.

2. Entretenir le sol

Contrairement à ce que certains jardiniers pensent, il faut s’occuper du sol dans lequel la plante pousse plutôt que de la plante elle-même. Cette dernière sera capable de pousser correctement dès lors qu’on lui apporte un sol suffisamment riche.
Le secret pour avoir un meilleur sol, adapté à presque toutes les plantes : un sol équilibré, riche, aéré et drainant. Évidemment, un jardin biologique n’est pas compatible avec des engrais chimiques industriels.
Orientez-vous plutôt vers des engrais naturels d’origines végétales, animales ou minérales et valorisez vos déchets en faisant votre propre compost. Réduire ses déchets, sa consommation de carbone et enrichir la qualité de votre sol, c’est possible !

3. Trouver les alternatives naturelles et bio aux pesticides chimiques

Votre jardin bio fait sûrement votre bonheur… et celui d’autres espèces végétales ou animales. Les parasites s’attaqueront probablement un jour ou l’autre à votre jardin. Pas de panique, vous n’avez pas besoin de déverser des litres d’anti-parasitaires, anti-insectes.
Apprenez à détecter et enlever manuellement les mauvaises herbes, biner régulièrement au printemps ou pailler votre jardin pour mieux protéger vos plantes et encouragez l’arrivée des insectes et des animaux utiles.
Les coccinelles, les araignées, les perce-oreilles, les oiseaux ou encore les hérissons sont capables d’éradiquer les pucerons, les moucherons ou les chenilles qui mettent en péril votre précieux jardin pour une lutte biologique.

4. Accorder plus d’importance à l’arrosage

Vos plantes auront besoin d’eau pour bien se développer. Il est indispensable de respecter les besoins en eau de chaque élément en fonction de la saison et des conditions météorologiques. En arrosant tôt le matin au printemps et en fin de journée en été, vous limitez l’évaporation et réduisez votre consommation d’eau.
Un arrosage avec un débit faible et vers les racines favorise la survie et la croissance des plantes. Sachez que le goutte-à-goutte remplit ce besoin et réduit votre consommation d’eau grâce à une méthode d’irrigation économique et facile d’installation.
La récupération de l’eau de pluie permet de profiter d’une eau non traitée d’excellente qualité, pauvre en calcaire, sans chlore ni fluor et à température ambiante.

5. Bien s’équiper avec du matériel de jardinage

Profiter d’un potager ou d’un jardin bio nécessite du temps et bien s’équiper avec du matériel de jardinage bio aide à l’entretenir. Le meilleur moyen pour y parvenir est sans nul doute de bien s’équiper de matériel dédié pour gagner en efficacité, ne pas perdre de temps inutilement et surtout jardiner de manière plus agréable.
Les outils à manches longs seront parfaits pour éviter de se courber au ras du sol par exemple. Équipez-vous avec le matériel de jardinage adapté à vos besoins, chaque outil a son utilité et sa spécificité.

Retrouvez l’outillage idéal, pots ou terreau pour planter dans votre jardin bio dans votre jardinerie en ligne Mon Vert Jardin

 (2)