banner

Blog Messages recents

Nichoirs à oiseaux, fonctionnement, modèles et usages
Vous souhaitez installer un nichoir à oiseaux ? Il est important de bien se renseigner sur l’utilit...
 (2)
Mangeoires à oiseaux, fonctionnement, modèles et usages
Vous souhaitez attirer diverses variétés d’oiseaux dans votre jardin et ainsi profiter de leurs cha...
 (3)
Le charançon rouge du palmier
Le charançon rouge du palmier
Le charançon rouge est un insecte originaire d’Indonésie. Il s’est déplacé vers l’ouest et infeste ...
 (4)

Voir tous les messages

Rechercher du Blog

Nichoirs à oiseaux, fonctionnement, modèles et usages

 (2)

  Fiches jardin

Vous souhaitez installer un nichoir à oiseaux ? Il est important de bien se renseigner sur l’utilité du nichoir, l’importance qu’il a pour les oiseaux, et le fait que les nichoirs naturels ont en grande partie disparu dans notre monde moderne. Il faut déterminer quelle est la meilleure période pour l’installer, comment le placer et surtout comment le choisir en fonction du type d’oiseaux à accueillir.

À quoi sert un nichoir à oiseaux ?

Le nichoir à oiseaux est une petite construction ou installation qui leur permet de se mettre à l’abri et de nicher. Dans le passé, les nichoirs naturels étaient assez nombreux et bien répartis dans la campagne et en ville. Il pouvait s’agir de fissures dans les murs, de poutres, tuiles, haies naturelles ou artificielles, murets, abris bois, arbres morts, vieilles granges… Cependant, avec l’urbanisation, la modernisation des villes et des villages, l’entretien plus assidu des bâtiments, et aussi les pratiques agricoles différentes, les nichoirs naturels ont en grande partie disparu. Les habitats naturels sont donc de plus en plus rares et les oiseaux en ont besoin pour nicher et assurer leur pérennité. Un nichoir artificiel est donc utile pour compléter ou remplacer ce manque et cette diminution d’habitats naturels. Ils servent à augmenter les lieux de nidification pour les oiseaux semi-cavernicoles et nidicoles qui sont les espèces fréquentant les nichoirs.

Comment placer un nichoir à oiseaux ?

Vous venez de construire ou acheter un nichoir à oiseaux et vous souhaitez l’installer. Il est important de bien choisir l’emplacement du nichoir, pour qu’il convienne parfaitement aux besoins des oiseaux et aussi qu’ils soient en sécurité, eux et leurs oisillons. Plusieurs critères sont donc à respecter pour optimiser l’emplacement du nichoir.

Nombre de nichoirs à oiseaux :

Si vous souhaitez installer plusieurs nichoirs, il faut penser à respecter un espace en moyenne entre 10 et 15 mètres entre deux nichoirs. Alors, bien sûr, selon les espèces d’oiseaux, les espaces à respecter peuvent être variables, plus ou moins importants. Il est donc nécessaire de ne pas trop les rapprocher, car les différentes espèces peuvent ne pas s’entendre et entrer en conflit. Et dans ce cas, les nichoirs installés dans une bonne intention seront alors néfastes. Il faut donc espacer les nichoirs et varier les modèles, pour qu’ils puissent satisfaire tous les oiseaux de votre environnement. De manière générale, la plupart ont besoin d’un espace de 15 à 20 mètres comme la mésange bleue. Mais certaines espèces ont besoin de beaucoup plus, entre 40 et 80 mètres selon les espèces, c’est le cas de la sittelle, la rougequeue ou la mésange charbonnière. Et il faudra laisser 200 mètres et même plus pour quelques catégories d’oiseaux, notamment la bergeronnette grise.

Certaines espèces sont plus sociables et peuvent nicher en colonie. On peut donc rapprocher et même multiplier les nichoirs, en particulier quand il s’agit de moineaux, hirondelles, martinets ou certains étourneaux.

Fixation des nichoirs à oiseaux :

Vous pouvez fixer le nichoir directement sur un arbre ou un mur avec un liteau de fixation. Mais aussi le suspendre à une branche avec une pâte métallique ou encore le fixer à un arbre avec des lanières métalliques ou plastiques. Il est préférable d’éviter les clous qui risquent de rouiller.

Hauteur du nichoir à oiseaux :

Le nichoir doit être placé assez haut pour que les prédateurs, essentiellement les chats et les fouines, ne s’attaquent pas à la nichée. Il ne doit pas être posé directement sur une branche mais il doit y être suspendu. De même s’il est fixé sur un tronc, il faut que ce soit suffisamment haut. Là encore, la hauteur dépend tu type d’oiseaux, ça peut aller de 1,50 mètres jusqu’à 6 mètres.

Lieu pour installer le nichoir à oiseaux :

Il ne doit pas être installé complètement à l’ombre, ni en plein soleil et pas dans un lieu trop humide. S’il pleut souvent ou abondamment dans votre région, essayez de privilégier un lieu un peu abrité. Par ailleurs, il faut essayer de choisir un site calme et tranquille, loin du bruit, de l’agitation et des va-et-vient d’humains ou de véhicules. Il faut penser à observer le comportement des oiseaux avant et voir si le site leur plaît, où s’ils ne s’y aventurent jamais. Certains nichoirs seront occupés rapidement, mais pour d’autres cela peut prendre plusieurs mois. Si au bout de 2/3 ans le nichoir n’a pas été occupé, c’est que l’emplacement ne convient pas et il faudra donc envisager de le changer de place. Il faut respecter l’intimité des oiseaux et ne surtout pas s’approcher du nid quand les oisillons sont en phase d’envol. La présence d’humains pourraient les effrayer et entraîner leur chute, qui pourrait leur être fatale. Il ne faut pas non plus toucher aux œufs, au nid et aux petits. Si le nichoir est fixé à un arbre, il conviendra de ne pas tailler l’arbre en question durant la période de nidification. Auquel cas, ce dérangement risquerait d’effrayer les oiseaux et entraîner leur départ, et même l’abandon des œufs et des poussins.

Orientation du nichoir à oiseaux :

Le trou d’envol doit être positionné à l’abri des vents dominants, donc en général dans un sens sud/sud-est. Il faut veiller à respecter cette orientation à l’abri du vent aussi pour les fortes pluies qui pourraient rentrer dans le trou d’envol et ainsi noyer la nichée. Si c’est une région très pluvieuse, incliner légèrement le nichoir vers le bas pour éviter qu’il ne se remplisse d’eau.

Protection du nichoir à oiseaux :

Là encore, pour éviter les attaques des prédateurs comme les chats ou les fouines, il est important de sécuriser et renforcer le nichoir. Il peut être utile d’y installer une ceinture de protection comme une collerette en grillage fin, ou une ceinture de branches épineuses comme des branches de houx, de rosier, ou encore de genêt épineux. La pose d’une plaque métallique peut aussi être envisagée. Cette protection permettra de sécuriser le nichoir pour les oiseaux adultes, mais aussi les oisillons. Il faut penser à supprimer tout ce qui à proximité du nichoir pourrait en faciliter l’accès aux prédateurs.

Entretien du nichoir à oiseaux :

Il est primordial de ne jamais déranger les oiseaux durant la période de nidification. Les parents pourraient quitter le nid et abandonner la progéniture en cas de contact avec les humains. Un nichoir en bois est un bon choix, mais avec les années et les intempéries il peut se dégrader, pourrir et devenir dangereux. Il est donc nécessaire de vérifier leur état chaque année et les remplacer s’ils en ont besoin.

En principe, les oiseaux ne réutilisent pas le nid d’une année sur l’autre. Ils préfèrent en construire un nouveau à chaque saison, avec des matériaux de leur choix, prélevés dans la nature environnante. Chaque année, il conviendra donc d’enlever le nid usagé, ainsi que ce qui s’y trouve, comme des œufs abandonnés, coquilles d’œufs, oisillons morts. Le nid peut également être porteur de germes et de parasites. Chaque année, quand les oiseaux n’y sont pas, il faut le vider, puis brosser le sol et les parois avec une brosse. Une brosse métallique ou une brosse à poils en plastique durs fera parfaitement l’affaire. On peut passer un petit coup de chalumeau pour tuer les germes. Il faut ensuite y passer de l’essence de thym ou de serpolet, pour le désinfecter de manière écologique, ou un peu d’eau de javel diluée à 10 %, en prenant soin de bien rincer et laisser sécher. Pour l’entretien extérieur du nichoir en bois, on peut passer de l’huile de lin avec un pinceau. Il faut en profiter pour vérifier si le nichoir est toujours assez solide, étanche, et que les systèmes de fixation sont résistants. Il est important de vérifier l’étanchéité du toit, voir si les trous d’évacuation d’eau du sol ne sont pas bouchés, et s’il n’y a pas de fissures dans les parois. La période de fin de nidification, la fin de l’été, début de l’automne, est une bonne période pour effectuer ces vérifications et travaux d’entretien. Le mois d’octobre semble même être la période idéale.

Quand placer un nichoir à oiseaux ?

La meilleure période pour installer un nichoir à oiseaux est l’automne ou éventuellement l’hiver, pour qu’ils puissent s’habituer au nichoir et s’y sentir à l’aise. De plus, ça leur permet de les utiliser en hiver pour se mettre à l’abri. Mais au printemps, en mars, avril, c’est encore bon si on n’a pas eu le temps de les installer avant.

Comment choisir un nichoir à oiseaux ?

Il n’y a pas de nichoir universel. Chaque espèce est différente et a besoin d’un nichoir spécifique qui corresponde et réponde à ses besoins. Donc la taille du nichoir, la hauteur, la forme, et la taille du trou d’envol, les matériaux utilisés, tout est à prendre en compte au moment du choix du nichoir.

Le choix des matériaux est important. L’idéal est de prendre des nichoirs résistants, imputrescibles et non traités. Le bois convient très bien, une petite cabane en bois, un tronc d’arbre creusé… Mais d’autres matériaux peuvent aussi être utilisés comme par exemple des pots en terre cuite accrochés au mur, ou un aménagement avec des tuiles creuses.  

Concernant le choix des couleurs il est important de privilégier des couleurs naturelles pour que le nichoir se fonde dans le paysage et qu’il semble naturel. Il conviendra donc d’éviter les couleurs vives, pas naturelles. Le nichoir peut aussi être recouvert d’écorces ou de lierre, afin de s’intégrer complètement dans la nature. Un nichoir avec toit amovible sera bien pratique pour le nettoyage de l’intérieur une fois par an.

Concernant les nichoirs en forme de petite cabane, il existe trois types principaux de constructions.

Nichoir fermé 

C’est le type boîte aux lettres, fermé sur les 4 côtés, avec juste un trou d’envol, de préférence rond plutôt que carré et situé dans la partie supérieure du nichoir. Le trou est en général de petite taille et attire donc de petits oiseaux : des moineaux, sittelles, mésanges et étourneaux.

Nichoir semi-ouvert 

Dans ce cas-là, la façade est en grande partie ouverte. Il peut accueillir des oiseaux de plus grande taille, comme le rougequeue noir, ou le faucon crécelle.

Nichoir ouvert 

C’est un nichoir complètement ouvert, de type balcon. Il convient par exemple aux merles.

Il existe d’autres types de nichoirs plus spécifiques. Les hirondelles ont besoin d’un nichoir particulier, qui est en général localisé sous une avancée de toit. Les hirondelles vivent en colonie, et ont en général plusieurs nichoirs sur une même zone rapprochée. Les nichoirs cylindriques correspondent à certaines espèces comme la chouette Chevêche d’Athéna. Et les nichoirs triangulaires sont appréciés des grimpereaux.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les nichoirs à oiseaux, il vous reste à observer quels types d’oiseaux vivent à proximité de chez vous, pour déterminer le type de nichoir à acheter. Ensuite, il vous faudra repérer un ou plusieurs endroits de fixation, en pensant à respecter une certaine distance entre eux. Vous aurez à fixer ce ou ces nichoirs en fonction des vents et à une certaine hauteur pour éviter les prédateurs. Toujours par mesure de sécurité, il sera utile de poser des accessoires sécurisants comme une collerette grillagée, afin d’éviter aux chats de dévorer nos amis du ciel. Et toujours pour répondre aux besoins des oiseaux, essayez de choisir un nichoir qui puisse se fondre dans leur environnement et dans des matériaux naturels comme le bois. Voilà il ne vous reste plus qu’à faire le choix d’un ou plusieurs nichoirs, à les fixer dans votre environnement, et attendre que nos petits amis du ciel viennent s’y installer et nicher. Puis, pour le bien-être des oiseaux, pendant l’hiver, vous pouvez aussi les aider à se nourrir, en installant des mangeoires, dans lesquelles vous disposerez des graines ou boules de graisse. Il est possible de placer d’autres nichoirs pour d’autres animaux comme les hérissons, chauves-souris, ou encore les insectes. Là encore, un nichoir sera adapté à chaque espèce en fonction de ses besoins. N’hésitez pas à parler des nichoirs à oiseaux à votre entourage, et à encourager vos amis à en installer dans leur environnement. C’est un geste simple, écologique et qui permet d’aider les animaux vivant à l’extérieur.

 (2)