banner

Blog Messages recents

Chenilles processionnaire du pin
Chenilles processionnaire du pin
Cycle de vie de la chenille processionnaire du pin Il est important de bien connaître son cycle...
 (3)
La culture des plantes en serre
On voudrait tous, profiter de bons légumes du jardin avant l'été. Le climat aléatoire repoussent le...
 (1)
Que faire au jardin en Février ?
Que faire au jardin en Février ?
Avec le froid, le gel et la neige, pas toujours facile de savoir quoi faire au jardin en février ....
 (4)
Que faire au jardin en Aout ?
Que faire au jardin en Aout ?
Août, le mois de la sécheresse au jardin Le mois d’août est sans aucun doute le mois le plus cha...
 (1)
Maladies et ravageurs en juillet
Il existe quelques préconisations faciles à mettre en œuvre pour protéger votre jardin des ravageur...
 (2)

Voir tous les messages

Rechercher du Blog

Que faire au jardin en Aout ?

Que faire au jardin en Aout ?

 (1)

  Que faire au jardin ?

Août, le mois de la sécheresse au jardin

Le mois d’août est sans aucun doute le mois le plus chaud de l’année pour le jardin. Effectivement, la France éprouve ses plus grandes hausses de chaleurs en août, comme en 2003. Ce qui semble tout à fait normal, puisqu’il faut du temps pour que d’abord la mer puis la terre se réchauffent. C’est alors en août qu’ils ont suffisamment emmagasiné cette chaleur et qu’ils la rendent au fur et à mesure. C’est la même chose en cuisine, lorsque vous faites cuire quelque chose au début la plaque est froide. Il lui faut un certain moment pour devenir chaud et de même pour refroidir. Vous devez savoir aussi que le point le plus critique de la journée pour votre jardin se situe aux alentours de 13 h 30. Donc, c’est après manger que la chaleur est à la plus forte. Alors, à cette heure difficile de l’après-midi, rester au frais…

Le mois d’août, mois des boutures d’arbustes

En août, c’est naturellement la saison la plus propice au bouturage des arbustes. En effet, août et septembre sont des mois très favorables pour bouturer vos différents arbres, car c’est la période où les occasions d’y arriver sont optimales. À cette époque de l’année, le bois vert, c’est-à-dire la pousse de l’année commence à durcir et devenir bois. Cette mutation a lieu à la fin des beaux jours, quand ils sont moins longs et que les températures se rafraichissent. Lors de cette métamorphose, la plante garde des provisions pour l’hiver. C’est seulement à cette saison que les bouts des ramifications sont les plus enclins à faire des racines. De ce fait, le mois d’août est ainsi forcément la période idéale pour faire ses boutures… alors, profitez-en !

Arrosez régulièrement vos fleurs

L’été étant bien installé, les vagues de chaleur font leurs apparitions et la canicule se fait ressentir sur toute la France. Lors de ces difficiles périodes de l’été, les fleurs souffrent beaucoup de ces fortes températures. Il faut donc mettre en place des choses afin de leur permettre de braver durablement cette phase caniculaire. Vous devez savoir que lorsque les grosses chaleurs arrivent, vous devez être réactif tout de suite. Pour cela, vous devez humidifier largement vos fleurs pour les conserver face aux grosses températures.

Attention, il est très important d’arroser, mais pas n’importe quand et le faire de façon réfléchie. En effet, vous devez doser le geste et le réaliser à des heures convenables. Si vous planifiez correctement la chose, vos fleurs obtiendront de meilleurs résultats et vous ne gâcherez pas vainement l’eau si précieuse. Car il ne faut pas croire qu’arroser tous les jours pendant la canicule soit vraiment une bonne idée. Si l’on ne bénéficie pas d’un arrosage en continu au niveau des racines, vaut mieux opter pour un mouillage une fois dans la semaine. De plus, il est préférable de le faire le soir à la fraiche, lorsque le soleil est beaucoup moins fort.

Tondez moins, mais arrosez souvent la pelouse

Au mois d’août, vous pouvez vous permettre de tondre la pelouse moins souvent. Effectivement, ce n’est plus le printemps donc vous pouvez espacer la tonte. Ordinairement, vous devez le faire une fois toutes les trois semaines environ. Il est très judicieux de couper votre herbe entre 8 ou 10 cm afin de garder plus d’humidité au sol en minimisant l’évaporation, très importante en août. Ce système consent à faire des économies d’eau et d’avoir de meilleures racines à votre gazon pour que ce dernier soit plus robuste. La pratique du mulching est conseillée aussi, car vous n’aurez déjà plus besoin de ramasser l’herbe, mais surtout cela permet de faire un engrais naturel pour fertiliser votre pelouse.

Après la tonte, il ne faut pas oublier d’arroser votre gazon. Il est très judicieux de le faire au moins une fois par semaine ou deux en cas de canicule. L’arrosage doit se faire le soir une fois le soleil couché afin de diminuer l’évaporation. Contrôlez que vous avez humidifié suffisamment, il est préconisé en général trois à quatre litres par mètre carré. Mais à vous de regarder souvent la couleur de votre herbe pour voir si elle est assez arrosée. Si cette dernière est de couleur vert foncé, que vous laissez des traces lors de votre passage et que l’herbe s’écrase sur elle-même, alors c’est qu’elle a besoin d’eau. À vous de faire le nécessaire pour avoir la plus belle pelouse du quartier !

Mettez de la paille au potager, arrosez et semez

Afin de garder un sol humide au mois d’août, il est conseillé de pailler le potager. En couvrant la terre de paille, le par terre restera mouillé et déjouera ainsi une évaporation importante. En procédant de cette façon, vous pourrez diminuer l’arrosage et le désherbage de votre potager. De plus, il séduit les petites bêtes de la terre en les nourrissant et ces dernières travaillent le terrain à votre place. Pendant les grosses pluies et les vents violents, le paillage déjoue du tassement et de l’érosion du sol. Par contre, il faut savoir que le paillage se fait sur surface humide étant donné que la pluie va mettre un certain moment pour passer au travers. Vous pouvez obtenir de la paille chez les fermiers ou si vous avez un petit potager vous trouverez des mini ballots dans les magasins spécialisés. Sinon vous pouvez utiliser l’herbe de votre tonte après l’avoir fait sécher.

Le paillage réduit l’arrosage, mais pas complètement. De plus, toutes les plantes du potager n’ont pas toutes la même nécessité en eau. Certaines auront besoin de plus d’eau pour grandir et d’autres se satisferont de peu. Afin d’obtenir le meilleur arrosage, optez pour un système en automatique avec programmateur. L’avantage c’est qu’il se déclenchera la nuit. Cette technique de goutte-à-goutte déposé directement aux pieds des plantations a en plus l’avantage de pouvoir régler le débit du liquide suivant les plantes. Vous pourrez alors récolter de beaux légumes.

Mais vous devrez aussi penser à faire vos semis et plantations pour l’hiver. Car au mois d’août, c’est le moment de préparer son jardin pour les récoltes de l’hiver. En effet, vous devrez définir tout simplement les bonnes plantations qui résistent au froid et au climat. Vous devrez juste mettre un voile d’hivernage sur certains légumes.

Mettez en place un systeme de goute a goute

Coupez, débroussaillez, greffez au verger

Le mois d’août est la saison idéale pour tailler au verger. En effet, l’été offre plusieurs avantages à cette pratique. Les entailles faites par la coupe du sécateur vont cicatriser plus rapidement. Et le fait d’avoir taillé va favoriser la conception des fleurs à l’origine des futurs fruits. Car les arbres fruitiers tiennent leurs fruits sur les pousses de l’année dernière. Donc, avec une taille en août, les arbres fruitiers ont suffisamment de temps pour s’accroître et obtenir des pousses de bois vert. Optez pour des coupes multiples, mais courtes bien meilleures que quelques tailles, mais avec beaucoup de longueurs. De cette façon, les repousses seront mieux compensées. Ensuite, vous devez vous débarrasser des branches mortes ou bien malades.

Le mois d’août est aussi la période du débroussaillage. Cela conçoit à assainir un terrain en retirant tout ce qui pourrait d’une part prendre feu et d’autre part tout ce qui permettrait la diffusion de l’incendie. Pour ce faire, vous devrez en premier lieu retirer les branchages morts et tout ce qui se trouve au sol. Ce qui vous laissera le passage pour vous attaquer aux différents buissons hauts ou bas qui peuvent former de larges touffes. Vous devez aussi couper les branches des arbres qui sont trop basent, afin de bien débarrasser votre jardin. Il aura ainsi une très jolie structure et surtout il sera bien protégé contre les futurs incendies. Mais surtout, n’oubliez pas de broyer les déchets ou de les emmener à la déchetterie.

Vous pouvez profiter de ce magnifique mois d’août pour garder toutes les distinctions génétiques de vos jolis arbres fruitiers en effectuant des greffes. Durant ce mois, il est primordial de faire les greffages afin d’agrandir votre verger. Cette technique a pour rôle de procréer les multiples végétaux en rassemblant deux espèces. Il faut bien entendu choisir un arbre sain, vigoureux et très fructueux. Dans cet assemblage, vous devez faire correspondre la partie dans laquelle passe la sève pour qu’une liaison vasculaire se produise afin que le greffon soit nourri. Lorsque la greffe à marcher, vous devez les dissocier en sectionnant la ligature. Puis l’année d’après, en février ou en mars, vous scierez le tronc du porte-greffe.



Voilà, la réponse sure « que faire au jardin en août » se dévoile en laissant apparaître tout un tas de choses à faire. On se croyait tranquille à cette période de l’année et l’on s’aperçoit que non. Mais en suivant tous les conseils prodigués dans cet article comme le bouturage, la tonte ou encore le débroussaillage, vous obtiendrez le plus beau jardin du quartier. Effectivement, vous viendrez à bout de tous les désagréments de ce difficile mois d’août. Vous vaincrez la sécheresse et décrocherez les plus beaux greffons de l’année. Donc à vos jardins mêmes au mois d’août !

 (1)