Blog Messages recents

Que faire au jardin en Septembre ?
Que faire au jardin en Septembre ?
Malgré les beaux jours qui continuent, l’été s’achève, et doucement le jardin va entrer dans sa pér...
 (7)
Que faire en aout dans son jardin BIO ?
Que faire en aout dans son jardin BIO ?
Bien que ce soit un moment rattaché aux grandes vacances pour pas mal de Français, les jardinier.e....
 (5)
Pourquoi installer des bains d’oiseaux et des abreuvoirs dans mon jardin ?
Pourquoi installer des bains d’oiseaux et des abreuvoirs dans mon jardin ?
Que ce soit l’hiver ou l’été, les oiseaux ont besoin d’eau comme ressource vitale pour plusieurs r...
 (3)
Que faire en Juillet au jardin BIO ?
Que faire en Juillet au jardin BIO ?
Gourmandes et gourmands préparez-vous, vos assiettes vont se remplir de mille saveurs. Le mois de ...
 (6)
Jardin bio : comment choisir son arrosage automatique ?
Jardin bio : comment choisir son arrosage automatique ?
” Arrosage ”, rien qu’à entendre ce mot, de nombreux jardiniers frémissent. Indispensable, l'apport...
 (3)

Voir tous les messages

Rechercher du Blog

Que faire en aout dans son jardin BIO ?

Que faire en aout dans son jardin BIO ?

 (5)

  Que faire au jardin ?

Bien que ce soit un moment rattaché aux grandes vacances pour pas mal de Français, les jardinier.e.s sont encore (et toujours) sur le pied de guerre, notamment pour surveiller les plantes et s’assurer que l’eau ne leur manque pas ! 

Grand moment de récolte, le mois d'août ne se tarit pas d’activités aussi vite que les nappes phréatiques. C’est également un véritable ballet de mouvements dans la nature où se croisent insectes, oiseaux et mammifères dans un doux foisonnement de vie.

Ami.e.s jardinier.e.s voici quelques conseils et informations pour aborder le jardinage biologique dans vos espaces en ce dernier mois d’été :

Plantations, semis et récoltes au mois d’août ;

Plantes à semer et repiquer au mois d'août :

Les récoltes du mois d'août :

Les travaux au jardin du mois d'août dans les jardins biologiques

Les maladies et les risques possibles au mois d'août dans les jardins bio

Les conseils pratiques pour jardiner à la fin de l’été (permaculture, jardiner avec la lune, etc.).

Conseils “généralistes” pour le mois d'août :

Conseils “permaculture” pour le mois d'août :

Conseils calendrier lunaire :

Plantations, semis et récoltes au mois d’août ;

La chaleur de l’été est maintenant bien installée, mais cela n’empêche pas les potagers de continuer à produire un rendement incroyable pour remplir les assiettes de moult légumes et de fruits aux couleurs et saveurs magnifiques !

Mais août est aussi une période où l’on peut semer et repiquer certaines cultures d’automne et d’hiver pour anticiper le retour du froid ! Décidément, en jardinage les vacances sont simplement impossibles !

Plantes à semer et repiquer au mois d'août :

  • Betteraves à bien arroser pour éviter qu’elles ne piquent trop au goût ;
  • Carottes hâtives ou tardives (plantes bisannuelles) ; elles peuvent être plantées à côté d'œillets d’Inde ou de Soucis qui ont des effets répulsifs sur les mouches des carottes qui peuvent compromettre votre récolte ;
  • Choux et ses différentes variétés comme les choux chinois pak-choï, les Pé Tsaï ou le chou Daubenton, etc. ;
  • Épinards à semer dans un endroit assez frais pour éviter qu’ils montent en fleur trop rapidement ;
  • Fèves ;
  • Laitues et autres salades à semer toutes les 2 ou 3 semaines pour avoir des récoltes échelonnées le plus longtemps possible ;
  • Navets à semer en ligne ;
  • Haricot nain/Haricot à rames. Faites tremper les graines 1 à 2 heures avant le semis pour accélérer la germination ;
  • Mâche à semer en ligne ou à la volée pour des récoltes prévues en hiver ;
  • Oignons blancs à éviter de planter près des pois, des haricots ou des fèves, car ils ne font pas bon ménage dans le jardin ;
  • Radis qui peuvent se planter en association de culture avec les carottes.

Il est également possible de repiquer les semis du mois précédent comme les poireaux, les choux, les laitues ou les brocolis.

Les récoltes du mois d'août :

Le mois d'août est particulièrement abondant quand il s’agit de récoltes. Voici ce que vous pouvez récolter en plein cœur de l’été :

  • Pommes de terre que vous pouvez laisser sécher sur place avant de les stocker à l’abri de la lumière ;
  • Cassis, groseilles, framboises ; n’hésitez pas à tailler les arbustes non remontants une fois la récolte effectuée ;
  • Tomates. Pour plus de goût, limiter l’arrosage une fois qu’elles commencent à rougir ;
  • Poivrons ; les poivrons rouges (plus mûrs) auront plus de nutriments ;
  • Piments ;
  • Aubergines ; utilisez un sécateur et préférez la récolte quand elles sont bien violettes, brillantes et lisses ;
  • Oignons à laisser sur la terre quelques jours avant de les stocker ;
  • Échalotes ;
  • Ails ;
  • Melons à détacher une fois que la dernière feuille (avant le pédoncule) est fanée ;
  • Pastèques à récolter une fois qu’un bruit de craquement s’entend sous pression des 2 mains ;
  • Haricots ; la récolte peut être échelonnée jusqu’au mois d’octobre ;
  • Betteraves à récolter quand les feuilles commencent à jaunir à la base, mais elles peuvent se garder longtemps en terre ;
  • Concombres ; se récoltent quand la taille convient aux jardiniers ;
  • Carottes à récolter après avoir mouillé la terre en utilisant une fourche - bêche ;
  • Laitues à récolter avant la montée en graines ;
  • Brocolis à cueillir avant leur floraison ;
  • Figues à couper aux sécateurs une fois le fruit mûr ;
  • Abricots à cueillir en tournant et tirant légèrement vers le bas ;

Le mois d’août est un mois propice à la récolte des graines, donc n'hésitez pas à laisser pousser vos fruits et légumes préférés pour en récupérer les semences pour les années à venir !

Les travaux du mois d'août dans les jardins biologiques

Ce n’est pas la chaleur qui va arrêter la vie au jardin, et bien que les jardiniers préféraient simplement profiter du soleil, le mois d'août a son lot de travaux d’entretien :

  • Tailler régulièrement les plantes aromatiques pour permettre de nouvelles pousses ;
  • Aérer le (ou les) tas de compost et l’arroser en cas de besoin ;
  • Butter certaines plantes comme les choux et les poireaux ;
  • Les jardiniers “pinceurs” pourront envisager de le faire sur les aubergines, les concombres, les courges (et autres cucurbitacées) et les tomates ;
  • Tailler les arbres fruitiers à noyaux ou à pépins, mais aussi les haies ;
  • Ramassez les fruits tombés prématurément au sol pour limiter les propagations de maladies ou l’installation de parasites dans les vergers ;
  • Tailler les thuyas, la lavande, les rosiers (si vous voulez une floraison d’automne), mais aussi les fleurs fanées ;
  • Commencer la plantation des fraisiers et les marcotter ;
  • Repiquer (de préférence le soir en dehors des grosses chaleurs), certaines plantes bisannuelles et bien les arroser les premiers jours ;
  • Biner la terre du potager pour optimiser le drainage des temps d’arrosage ;
  • Arroser vos espaces verts, plutôt le soir ou très tôt le matin et pailler pour conserver la fraîcheur ;
  • Soigner les rosiers avec des traitements préventifs comme le purin de prêle et tailler les non-remontants ;
  • Bouturer certains arbres comme les conifères ou des arbustes ;
  • Pour les jardiniers “tailleurs”, il est possible d’effectuer une “taille en vert” sur les cerisiers, les pruniers ainsi que les abricotiers ;
  • Éclaircir les fruits dans les arbres surchargés et étayer les branches trop alourdies pour éviter qu’elles ne se cassent sous le poids du mûrissement ou en cas d’intempéries.

Les maladies et les risques possibles au mois d'août dans les jardins bio

En août, les pluies d’orage et les fortes chaleurs ne font pas bon ménage et peuvent être un terrain très favorable à l'essor de maladies des plantes et notamment le développement de champignons nuisibles (maladies cryptogamiques).

En plus de cela, de nombreux ravageurs cohabitent avec des auxiliaires de jardins, le tout dans un équilibre de biodiversité pas toujours équitable ou favorable aux jardiniers !

Contre l'oïdium, vous pouvez traiter certains de vos légumes de manières préventives avec des purins naturels et biologiques (prêle, ortie, etc.).

N'hésitez pas à recourir à des filets de protection pour des végétaux particulièrement sensibles aux altises ou aux piérides très présents en août dans certaines régions.

Pour limiter le développement du mildiou sur vos tomates ou vos pommes de terre :

  • Évitez de trop arroser le feuillage des plantes sensibles ;
  • Éliminez les plants affectés afin de freiner la propagation des champignons ;
  • Stimulez les défenses naturelles des plantes avec des purins (orties, consoudes, fougères, prêles, etc.) ;
  • Faites un traitement pulvérisé à base de bicarbonate de soude (5 gr par litre) sur les feuilles des plantes sensibles ou menacées.

Les vignes sont aussi à surveiller en août notamment pour faire face aux prédateurs tels que les oiseaux et les insectes trop gourmands. Il est possible d'ensacher les grappes de raisins et pour éviter que l'humidité ne soit trop présente et il est conseillé de supprimer une partie du feuillage des vignes pour laisser passer le soleil et favoriser le mûrissement des fruits.

Pour l’ensemble des menaces et ravageurs des jardins, il existe des solutions préventives et curatives respectueuses de l’environnement et adaptées au jardinage biologique. N'hésitez pas à consulter les produits de lutte biologique proposés sur notre site ou d’autres sites de confiance comme lutte-bio.fr.

Les conseils pratiques pour jardiner à la fin de l’été (permaculture, jardiner avec la Lune, etc.).

Que l’on soit jardinier responsable, conventionnel ou en permaculture, voici quelques conseils qui vous donneront des idées pour améliorer vos espaces verts tout en respectant la biodiversité endémique pour un mois d'août tout en sérénité ;

Conseils "généralistes" pour le mois d'août :

  • Avant les grosses chaleurs, pensez aux solutions d’arrosage pour vos espaces verts. L’arrosage automatique peut offrir des solutions particulièrement intéressantes pour les jardiniers qui veulent profiter de l’été pour partir en vacances. Si vous partez le temps d’un week-end, vous pouvez arroser avec des ollas ou mouiller abondamment les pieds de vos plantes avant de partir pour leur offrir une bonne réserve d’eau.
  • Pensez à hydrater régulièrement votre compost pour continuer à le faire travailler ;
  • Tuteurez les branches trop chargées des arbres fruitiers tels que les poiriers ou les pommiers ou enlevez quelques fruits s’ils sont trop nombreux ;
  • En été, pensez à renouveler les plaques engluées des pièges à phéromones qui ont été mis en place au printemps ;
  • Ramassez et faites sécher les plantes aromatiques pour les stocker et commencer à faire vos graines potagères ;
  • Si la pelouse est jaunie par le soleil, ne cherchez pas à l’arroser à tout prix (surtout en période de canicule où l’eau est limitée), car il est déjà trop tard, laissez-la reprendre naturellement ;
  • Binez le pied des arbres pour optimiser le drainage et n'hésitez pas à les pailler en cas de temps sec après un arrosage ;
  • Multipliez les touffes de rhubarbes à l’aide d’un outil tranchant ;
  • Disposez une planche ou une tuile sous les potirons afin d’éviter un contact direct avec le sol ;

Conseils "permaculture" pour le mois d'août :

  • Pour les oignons, vous pouvez coucher les tiges 3 semaines avant la récolte pour améliorer leur développement. L’oignon est parfaitement mûr quand les feuilles fanent complètement et qu’ils s’arrachent facilement ;
  • Préférez arroser le soir pour que la nuit puisse maintenir l’humidité plus longtemps, mais attention aux les tomates et certaines plantes sensibles au mildiou ;
  • Sélectionnez les plantes les plus résistantes et productives ou celles qui sont les plus adaptées à votre jardin pour en récupérer les graines. Cette sélection variétale va permettre d’améliorer vos espaces verts ;
  • Ne choisissez pas des graines issues de plants hybrides, préférez commencer votre culture avec des semences biologiques si vous voulez récolter vos propres graines par la suite ;

Conseils calendrier lunaire :

C’est en août que les nuits sont les plus riches en étoiles filantes, de quoi avoir envie d’installer un observatoire directement dans son jardin. La lune, quant à elle, continue de jouer de son influence sur les plantes, telle une marée.

Pour les jardiniers soucieux de s’harmoniser avec la lune, voici quelques bases concernant le calendrier lunaire :

  • Une lune montante est utile aux plantes qui ont la sève qui se concentre dans les parties aériennes des végétaux comme les tiges, les feuilles, mais également les fruits ou la pelouse.
  • Une lune descendante est favorable aux végétaux qui ont des parties enterrées et pour les travaux de repiquage ou l’enracinement des boutures. C'est une période idéale pour le travail du sol et pour les activités liées à la fertilisation.

Le mois d'août au jardin est très coloré et riche en récoltes. La variété des plantes, des odeurs (comme la pluie après l’orage), des saveurs rend ce moment particulièrement délicieux pour les jardiniers. Ce dernier mois d’été est une sorte de bouquet final dans un feu d’artifice, profitez-en !

Bon jardinage à tous et bonnes vacances à tous les aoûtiens.

 (5)