Blog Messages recents

Mangeoires à oiseaux, fonctionnement, modèles et usages
Mangeoires à oiseaux, fonctionnement, modèles et usages
Vous souhaitez attirer diverses variétés d’oiseaux dans votre jardin et ainsi profiter de leurs cha...
 (9)
Que faire au jardin en Septembre ?
Que faire au jardin en Septembre ?
Malgré les beaux jours qui continuent, l’été s’achève, et doucement le jardin va entrer dans sa pér...
 (7)
Que faire en aout dans son jardin BIO ?
Que faire en aout dans son jardin BIO ?
Bien que ce soit un moment rattaché aux grandes vacances pour pas mal de Français, les jardinier.e....
 (5)
Pourquoi installer des bains d’oiseaux et des abreuvoirs dans mon jardin ?
Pourquoi installer des bains d’oiseaux et des abreuvoirs dans mon jardin ?
Que ce soit l’hiver ou l’été, les oiseaux ont besoin d’eau comme ressource vitale pour plusieurs r...
 (4)
Que faire en Juillet au jardin BIO ?
Que faire en Juillet au jardin BIO ?
Gourmandes et gourmands préparez-vous, vos assiettes vont se remplir de mille saveurs. Le mois de ...
 (6)

Voir tous les messages

Rechercher du Blog

Que faire en Juillet au jardin BIO ?

Que faire en Juillet au jardin BIO ?

 (6)

  Que faire au jardin ?

Gourmandes et gourmands préparez-vous, vos assiettes vont se remplir de mille saveurs. Le mois de juillet est celui des rendements et tous les efforts de ces derniers mois vont commencer à devenir plus concrets pour les jardiniers !

Le mois de juillet est joyeusement associé au début des vacances. Les jardiniers savent pourtant que ce mois est particulièrement important dans les espaces de plantations, c’est un véritable feu d’artifices de couleurs et de goûts, donc pas le temps de se reposer, car l’heure des récoltes va commencer…

Fini les grands travaux, on commence l’accumulation de petites activités très ciblées. Il faut maintenant tenir l’équilibre fragile des jardins. Voici les différentes opérations associées au jardin bio pour le mois de juillet.

Plantations, semis et récoltes au mois de juillet ;

Bien que le temps soit plutôt aux premières récoltes et aux assiettes bien garnies en ce mois de juillet, il est possible de semer (encore et toujours) afin de programmer les récoltes d’automne et d’hiver :

Plantes à semer et repiquer au mois de juillet :

  • Laitue : envisagez de toujours en semer et en repiquer pour échelonner les récoltes ;
  • Betteraves : plantées en juillet, elles pourront être récoltées en automne ;
  • Radis : ensemencez tous les 15-20 jours pour fluidifier les récoltes ;
  • Carottes : à arroser fréquemment ;
  • Haricots (haricots nains, haricots verts, haricots à écosser) : possible d’en semer jusqu’à fin juillet début août pour des récoltes estivales ;
  • Rutabagas et navets : à semer pour les récoltes d’automne ;
  • Poireaux : à butter en fonction de leur croissance afin de les aider à allonger leur fût ;
  • Choux (chou-fleur ; chou pommé, etc.) à semer pour laisser le temps à la pomme de se développer pour les récoltes d’automne et d’hiver ;
  • Chicorée : à semez en ligne ;
  • Concombre/courgette : à arroser régulièrement ;

Les récoltes du mois de juillet :

Le mois de juillet est le mois où l’abondance dans les potagers commence à remplir les paniers (et les estomacs) :

  • Carottes ;
  • Petits pois ;
  • Radis ;
  • Ails ;
  • Laitues ;
  • Tomates ;
  • Pommes de terre ;
  • Échalotes ;
  • Concombre ;
  • Oignons ;
  • Fruits/baies ;
  • Herbes aromatiques ;

Le mois de juillet est également le mois de la multiplication pour de nombreux végétaux. C’est la période idéale pour commencer certaines boutures ou récolter les graines et les bulbes pour entamer les grainothèques des années à venir.

Pour certaines plantes et notamment les fleurs bisannuelles, c’est aussi un moment opportun pour semer afin de profiter des floraisons d’automne.

Les travaux au jardin du mois de juillet

Dire qu’il n’y a pas de “gros” travaux en juillet est seulement à moitié vrai, car même si le plus dur est généralement fait au printemps, les mois d’été peuvent être particulièrement éprouvants pour les jardiniers, surtout dans des espaces écoresponsables et biologiques et lors des étés caniculaires.

Juillet est un mois où la maintenance des espaces verts est importante. Il faut entre autres :

Biner pour limiter l’expansion de certaines herbes folles qui peuvent empêcher vos plantes de pousser correctement en leur faisant concurrence ;

Arroser régulièrement. De préférence le soir ou tôt le matin pour éviter une évaporation trop rapide. Le paillage et le mulch peuvent aider à garder l’humidité et protéger les pieds de vos plantes.

Griffer la terre pour casser la croûte et permettre un bon drainage pour la pluie ou l’arrosage ;

Butter certaines plantes comme les pommes de terre, les poireaux, les choux ou les haricots ;

Éclaircir (en cas de besoins) les légumes racines et les arbres fruitiers comme les poiriers et les pommiers ;

Entretenir les vignes qui se développent très rapidement ;

Tuteurer et palisser les plantes grimpantes ;

Vérifier, aérer et assurer l’humidité dans le compost ;

Pincer les gourmands de certaines plantes (ce n’est pas toujours conseillé, mais le débat est ouvert ;)

Protéger les fruits avec des filets contre les oiseaux (trop) gourmands ;

Désherber manuellement (encore et encore) et utiliser les plantes arrachées pour créer un mulch afin de compléter le paillage de vos plantations.

L’arrosage et le désherbage seront les 2 activités les plus énergivores de ce début d’été. Courage à tous !

Les maladies et les risques possibles au mois de juillet dans les jardins

Les jardins n’ont jamais été aussi vivants qu’en ce début d’été ! Entre les insectes pollinisateurs, les oiseaux, et la présence de nombreux animaux passagers, toute la biodiversité est en émois et rien ne semble pouvoir arrêter la nature qui grouille de vie !

Chaque journée de pluie ou averses d'orage permet à la verdure de prendre de la hauteur et de s'étaler, encore et encore. Certes très colorée et très vivante, mais les jardiniers doivent garder les yeux grand ouverts, car tous les insectes ne sont pas aussi pratiques que les auxiliaires de jardins et certains aiment se repaître des jeunes plants et des fruits à peine mûrs. Limaces et oiseaux ne se font généralement pas prier pour venir se servir !

Il est donc important pour les jardiniers de prendre soin de leurs végétaux :

  1. Apport de purins d’ortie ou de consoude pour nourrir la terre d’un fertilisant vert et renforcer les plantes qui lutteront plus efficacement contre leurs parasites.
  2. Surveiller les végétaux et s’alerter en cas de propagation de nuisibles ou parasites (insectes, maladies cryptogamiques…) La lutte préventive en jardinage biologique offre de nombreuses solutions face aux nuisibles (doryphores, gastéropodes, pucerons, carpocapses, etc.).

Concernant les risques et les maladies présentes dans les jardins au mois de juillet, Mon Vert Jardin vous propose un article spécialement écrit pour comprendre comment lutter de manière écologique face à ces risques : “maladie et ravageurs en juillet” !

Les conseils pratiques pour jardiner au début de l’été (permaculture, jardiner avec la lune, etc.)

Voici quelques conseils particulièrement avisés pour vous aider à bien gérer les espaces de jardinage en culture raisonnée, biologique, permaculture, etc.

Conseils “généralistes” pour le mois de juillet :

  • Il n’est pas nécessaire d’arroser les plantes tous les jours, mais il est plutôt important d’optimiser l’arrosage (arrosage automatique programmable, Oyas, arroser tôt le matin ou le soir, ne pas mouiller le feuillage, mais directement le pied de la plante, etc.). Pour d'autres informations sur les différents types d'arrosage automatiques, Mon Vert Jardin vous offre son analyse (toujours pertinente :) “jardin bio : comment choisir son arrosage automatique” ; 
  • Biner et sarcler le sol afin de permettre un meilleur drainage de la terre au moment des pluies estivales ;
  • Adapter la taille des tuteurs à la pousse rapide des pieds de tomates, car une fois les fruits mûrs, ils vont devoir supporter un poids important et peuvent casser facilement ;
  • Inciser légèrement sous la tête des artichauts et y insérer une petite branche ou un crayon pour avoir de grosses têtes ;
  • Tailler certains arbres fruitiers. Des tailles légères de manières régulières sont moins traumatisantes que les tailles sévères en hiver ;
  • Les framboisiers (qui ont des racines peu profondes) vont demander un peu d’attention de la part des jardiniers lors des périodes chaudes de l’été. N'hésitez donc pas à les arroser abondamment et à les pailler. Enlevez les cannes qui ont déjà donné les fruits pour libérer de la place aux autres qui ont encore un potentiel de mûrissement ;
  • Récolter les courgettes plus régulièrement accélère le processus de reproduction ;
  • Couper les salades ou les poireaux plutôt que les arracher, ils peuvent ainsi offrir plusieurs rendements par pieds.

Conseils permacultures pour le mois de juin :

  • Évitez de tailler les cucurbitacées en juillet pour faire grossir les fruits (courges, potirons et autres concombres). Des plaies, même légères, mettent du temps à cicatriser et peuvent être le point d’entrée de maladies lorsque la plante est affaiblie ;
  • Proposer des structures aux plantes grimpantes pour vous offrir de l’espace de culture ombragé au sol et ainsi optimiser votre zone de plantatio n. N'hésitez pas à utiliser le mur de votre cabane de jardin ou une partie du toit de votre serre pour freiner l'impact du soleil. Vous pouvez également laisser les plantes grimpantes monter dans vos arbres pour créer une véritable structure de biodiversité.
  • Laissez pousser les plantes les plus robustes et vos préférées plutôt que de les consommer afin d’en obtenir des graines et ainsi sélectionner les prochaines bases de votre potager ;
  • Utiliser des espaces de jardins peu exploités pour faire y semer des engrais verts ;
  • Les arbres peuvent servir d’espace de protection face aux intempéries telles que la grêle ou les fortes pluies.

Conseils jardin et le calendrier lunaire :

Pleines de douceur, les nuits étoilées du mois de juillet sont magnifiques. Les influents de la lune impactent le développement des végétaux et le calendrier lunaire peut aider les jardiniers à y voir plus claire dans leurs activités :

  • Une lune montante est utile aux plantes qui ont la sève qui se concentre dans les parties aériennes des végétaux comme les tiges, les feuilles, mais également les fruits ou la pelouse.
  • Une lune descendante est favorable aux végétaux qui ont des parties enterrées et pour les travaux de repiquage ou l’enracinement des boutures. C'est une période idéale pour le travail du sol et pour les activités liées à la fertilisation.

En plus de la beauté naturelle de la saison, les premières chaleurs offrent aux vacanciers l’excuse du “laisser faire”. Le jardinage s’harmonise avec les caprices des thermomètres et c’est avec les bras et les paniers bien remplis, que les jardinier.e.s rentreront souriant.e.s de leurs expéditions ! L’été au jardin est un moment riche et incroyable pour déguster les récoltes et les partager autour de délicieux repas festifs.

Bon jardinage à tous et bonnes vacances à tous les juilletistes.

 (6)