Blog Messages recents

Que faire au jardin en Septembre ?
Que faire au jardin en Septembre ?
Malgré les beaux jours qui continuent, l’été s’achève, et doucement le jardin va entrer dans sa pér...
 (7)
Que faire en aout dans son jardin BIO ?
Que faire en aout dans son jardin BIO ?
Bien que ce soit un moment rattaché aux grandes vacances pour pas mal de Français, les jardinier.e....
 (5)
Pourquoi installer des bains d’oiseaux et des abreuvoirs dans mon jardin ?
Pourquoi installer des bains d’oiseaux et des abreuvoirs dans mon jardin ?
Que ce soit l’hiver ou l’été, les oiseaux ont besoin d’eau comme ressource vitale pour plusieurs r...
 (3)
Que faire en Juillet au jardin BIO ?
Que faire en Juillet au jardin BIO ?
Gourmandes et gourmands préparez-vous, vos assiettes vont se remplir de mille saveurs. Le mois de ...
 (6)
Jardin bio : comment choisir son arrosage automatique ?
Jardin bio : comment choisir son arrosage automatique ?
” Arrosage ”, rien qu’à entendre ce mot, de nombreux jardiniers frémissent. Indispensable, l'apport...
 (3)

Voir tous les messages

Rechercher du Blog

Que faire au jardin en Septembre ?

Que faire au jardin en Septembre ?

 (7)

  Que faire au jardin ?

Malgré les beaux jours qui continuent, l’été s’achève, et doucement le jardin va entrer dans sa période automnale. Septembre est très certainement un des mois les plus importants et chargé de l’année et les jardiniers n’échappent pas à la règle d'une rentrée bien remplie. C’est un moment de transition entre l’été et l’automne et de préparation à l'hiver avant le grand retour du froid. C’est également une période de récoltes abondantes. Nous allons vous proposer ici, une liste des 6 choses à faire au jardin au mois de septembre pour ne pas être pris au dépourvu, lorsque la bise sera venue. Entre les récoltes, les plantations et les repiquages, le bouturage, le nettoyage de l’automne et la préparation à l’hiver, c’est un mois riche en rebondissements qui s’annonce.

1/ Récoltez au mois de septembre

En septembre, selon votre région, c’est un nouveau moment de récolte qui s’ouvre à vos jardins, vos potagers et particulièrement à vos vergers. On trouve encore à cette période de nombreuses récoltes d’été comme le ramassage des dernières tomates, de quelques concombres et d’autres aubergines, mais c’est aussi et surtout le début des premières récoltes d’automne avec l’arrivée des premiers cucurbitacées (potirons, courges, pâtissons, etc.) et d’autres choux, roquettes ou laitues. C’est aussi le temps de récolte des pommes de terre et de nombreux fruits provenant des arbres fruitiers (pommes, poires, prunes et autres mirabelles). Septembre résonne également pour certains comme la saison des vendanges et des récoltes de raisins. Dans tous les cas, vous devriez avoir des paniers bien remplis ce mois-ci.

Pour les amateurs de fleurs, à cette période, vous allez pouvoir récolter les graines de certaines plantes comme celles des fleurs de capucines, des lupins, des roses trémières et autres dahlias pour commencer à les faire sécher et envisager de les replanter au prochain printemps.

2/  Plantez et repiquez au mois de septembre

Septembre, c’est une période très intéressante au niveau du calendrier pour planter et repiquer certaines de vos plantes. Vous allez pouvoir ainsi vous organiser pour les prochains mois et commencer à préparer le terrain pour les récoltes d’hiver, voire les premières récoltes du printemps.
C’est, par exemple, le moment parfait pour repiquer les poireaux d’hiver, les chicorées, les laitues d’hiver, les mâches et les épinards qui supporteront assez bien le froid.
Vous pouvez profiter de septembre pour semer également des endives, des navets, des radis, et certains oignons. La période est propice pour envisager de regarnir les rangs des plantes aromatiques avec le repiquage de persil, d’origan, de thym ou d’oseille qui vont s’enraciner pendant l’hiver et vous donneront une belle récolte l’année suivante.

Pour les gourmands, n’oubliez pas non plus de planter vos fraisiers, car ils adorent ce passage de l'année où la terre encore chaude de l’été croise l’humidité des premières nuits d’automne. La nature est très vivante en cette période.

Concernant les fleurs, vous pouvez profiter du mois de septembre pour planter des fleurs d’automne comme les chrysanthèmes et les crocus (conseillé avant mi-septembre) pour pouvoir bénéficier de leur floraison avant l’arrivée de l’hiver. C’est aussi le moment parfait pour planter les tulipes, narcisses, jacinthes et autres bulbes à fleurs qui orneront au printemps votre jardin. De la même manière, vous pouvez envisager de planter certaines plantes vivaces comme les framboisiers, les groseilliers, ou des hortensias qui auront le temps de s’implanter solidement avant l'arrivée du froid.

3 / Bouturez au mois de septembre

Septembre, c’est le moment de continuer et de finir les boutures commencées en été. Que ce soient les boutures d’herbacées comme les géraniums, la sauge ou le romarin ou les boutures d’arbres tels que les sureaux, les rosiers, ou les magnolias. Même si une grande majorité des boutures peuvent se passer d’apports extérieurs, certaines boutures lentes ou de bois durs peuvent parfois s’accompagner par des hormones de bouturages de synthèse. D’autres jardiniers conseillent des hormones maison fabriquées à base d’eau de saule, de miel, de lait de coco, voire de cannelle. À chacun sa méthode. Vous pouvez toujours envisager de marcotter certaines plantes grimpantes ou arbustes ligneux jusqu’en automne.

4 / Taillez et nettoyez votre jardin au mois de septembre

Après les fortes chaleurs d'août et l'effervescence des récoltes d’été, le mois de septembre s’annonce comme un moment privilégié pour faire un coup de propre dans votre jardin. Il va être temps en effet, de commencer la taille de vos arbustes, surtout ceux à floraison estivale et il va également falloir penser à tailler les haies avant l’arrivée des premiers coups de froid. Profitez-en aussi pour couper à ras les plantes vivaces qui n’ont plus de fleurs. Le temps des récoltes presque terminé, vous allez être bientôt amené à nettoyer votre potager. L’arrivée de l’humidité dans les premières nuits d’automne mélangée à la douceur des journées ensoleillées pour que les mauvaises herbes envahissent votre jardin d’ornement ou votre potager, donc en septembre, vous allez passer du temps à désherber et nettoyer vos espaces de plantations.

Un grand coup de nettoyage, un peu de binage, et des séances de bêchage sont prévus pour ce premier mois d’automne.
N’oubliez pas non plus de continuer à enlever régulièrement les fleurs fanées de vos plantes annuelles pour favoriser la croissance de nouvelles fleurs dans vos massifs, c’est efficace toute l’année, mais particulièrement utile après les grosses chaleurs de l’été.

5/ Protégez vos plantes au mois de septembre

L’arrivée de l’automne ne va pas plaire à tout le monde dans votre jardin. Certaines de vos plantes, plus fragiles, vont demander à être bichonnées. D’autres, plus robustes vont vous demander une vigilance accrue, et c’est au mois de septembre que vous allez commencer à organiser et trier qui mérite de rentrer dans des endroits plus chauds pour survivre au froid et qui supportera l’hiver. Si vous n’avez pas de serre ou de véranda, vous pourrez toujours compter sur les voiles d’hivernage et autres paillages pour protéger certaines plantes contre l’arrivée des premières gelées.

Un autre type de vigilance et de protection de vos plantes est de mise en septembre. C’est la période où l’on trouve certaines maladies des plantes et autres champignons qui vont être accentués avec l’humidité de l’automne. C’est le cas avec le mildiou sur les dernières récoltes de tomates, les altises sur les radis et les navets, ainsi que sur les pommes de terres qui sont aussi en proie aux doryphores en cette période de maturation et de récolte. Il faut également surveiller de près : l'oïdium sur les courgettes ou les bégonias, la teigne du poireau ou la noctuelle du chou.

C’est la saison parfaite pour le retour des dames limaces qui adorent les nuits d’automne. De nombreuses méthodes existent pour tous ces problèmes, mais le mieux est de rester vigilant. Mieux vaut prévenir que guérir et avec le retour de l’humidité, les maladies et les nuisibles peuvent agir plus ardemment que durant l’été. Inspectez vos jardins régulièrement pour éviter les propagations.

6/ Entretenez votre jardin au mois de septembre

Ce début d'automne est une période importante dans les soins à apporter aux rosiers, qui vont devoir être particulièrement choyés en septembre. C’est à ce moment de l'année qu’il est conseillé de les traiter contre la rouille avec un fongicide, mais aussi de les booster à l’aide d’apports spéciaux pour qu’ils puissent résister à la période hivernale.

Il est aussi possible que votre pelouse soit mise à mal après le passage des grosses chaleurs. Après un été caniculaire et un temps aussi sec, la pelouse jaunit et les brins d’herbe peuvent se dessécher au point de ressembler à du vieux foin. Septembre est un mois parfait pour préparer votre pelouse au renouveau du prochain printemps. Pensez, par exemple, à passer un coup de scarificateur juste après un ou deux passages de tondeuse pour éliminer la mousse et tailler le feutrage (l'idéal est de le faire sur un sol pas trop sec ou arrosé auparavant). Cela redonnera vie à votre pelouse plus rapidement. À noter que cette opération peut être à renouveler 1 fois par an si besoin, cela dépend de l'exposition et de l'état de votre pelouse.

Pour ceux qui disposent d’une serre, le mois de septembre est un mois de transition car vont se mélanger les dernières sessions d'été, où vous allez continuer à ombrer et arroser les plantes sous serres, mais également les premières sessions d'automne, où vous allez rentrer progressivement les plantes fragiles pour les protéger des premières fraîcheurs. Un jonglage consciencieux va donc commencer, tout en gardant un œil sur l'état des boutures en cours. Petit conseil, il n’est plus nécessaire d’apporter des engrais aux plantes à cette saison. Cela risquerait même de les fragiliser.

Maintenant que la liste des activités de jardin du mois de septembre est dressée. Il ne reste plus qu’à enfiler des vêtements confortables, vous munir de vos outils préférés, observer les premières évolutions automnales de votre jardin et vous lancer dans ce qui semble être, une rentrée bien remplie.

N'oubliez pas de faire preuve de créativité, faites un jardin qui vous ressemble et profitez de chaque saison car elles apportent chacune leurs lots de satisfactions. Il est presque impossible de s'ennuyer lorsque l'on dispose d'un jardin.

 (7)