Blog Messages recents

Que faire en Juillet au jardin BIO ?
Que faire en Juillet au jardin BIO ?
Gourmandes et gourmands préparez-vous, vos assiettes vont se remplir de mille saveurs. Le mois de ...
 (5)
Jardin bio : comment choisir son arrosage automatique ?
Jardin bio : comment choisir son arrosage automatique ?
” Arrosage ”, rien qu’à entendre ce mot, de nombreux jardiniers frémissent. Indispensable, l'apport...
 (2)
Que faire en juin dans son jardin bio  ?
Que faire en juin dans son jardin bio ?
Le mois de juin est là et déjà prêt à nous dévoiler tous ses secrets et sa nature luxuriante ! Les ...
 (2)
Oyas ou ollas, quelles sont les vertus de l’irrigation par jarre ?
Oyas ou ollas, quelles sont les vertus de l’irrigation par jarre ?
L’irrigation par jarre  est une technique d’irrigation vieille de plus de 2000 ans. Autrement appe...
 (6)
Que faire en mai dans son jardin bio  ?
Que faire en mai dans son jardin bio ?
En mai, la nature ouvre ses portes et les jardiniers sont prêts à faire chauffer leurs gants de jar...
 (4)

Voir tous les messages

Rechercher du Blog

Que faire en avril dans son jardin bio ?

Que faire en avril dans son jardin bio ?

 (3)

  Que faire au jardin ?

Avril accompagne le retour du printemps, de quoi donner aux jardiniers les premiers sourires et les premières sueurs d’activités. Le véritable secret de jardinage de ce mois d’avril réside dans 1 seul mot plein de sagesse : “prudence”, car même si la terre se réchauffe doucement, il suffit de quelques gelées matinales tardives pour remettre le jardin et les projets du potager à 0.

Ami.e.s jardinier.e.s, préparez vos binettes et vos sarcloirs, la nature reprend sa course !

Voici une liste non exhaustive des différentes activités qui accompagneront les jardiniers dans les espaces verts et les potagers en ce mois d’avril :

  • les plantations et les semis à réaliser en avril ;
  • les travaux de jardins du mois ;
  • les maladies et les risques liés au début du printemps ;
  • les conseils pratiques pour jardiner au mois d’avril ;

Plantes et semis, les bonnes pratiques du mois d’avril

Avec la fin de mars instable, qui réserve toujours quelques surprises en forme de giboulées, les jardiniers aimeraient pouvoir transformer le mois d’avril en véritable chantier à ciel ouvert. Cependant, l’arrivée progressive et visible du printemps demande encore un peu de patience et de prudence, car même si les rayons du soleil se font plus doux, des gelées peuvent encore survenir au petit matin.

Malgré tout, les activités liées ne manquent pas. C'est un véritable marathon vert qui commence. En pleine terre, sous serre ou sous abris, de nouvelles variétés de plantes vont pouvoir être abordées dans les espaces de culture. Échauffez-vous les gants et préparez vos godets, l’heure des plantations a commencé !

Que semer au mois d’avril ?

Sous abri et sous abris chauffés :

  • les céleris ;
  • les piments et les poivrons sont à semer en caissette les cornichons les concombres à semer sous abri chauffé en godets ;
  • les aubergines, à semer en godets ou sur couche chaude ou sous abris (20 °) ;
  • les semis de tomates à semer sous abris chauffés pour leur permettre de germer ;
  • les melons ;
  • les salades scaroles et frisées ;

En pleine terre : 

  • les choux, les jeunes pousses sont à planter directement en pleine terre ;
  • les poireaux à planter ou à repiquer ;
  • les navets ;
  • les carottes. Éclaircir les semis et semer en lignes séparées de 20 à 30 cm avec 1 cm de profondeur et exposition ensoleillée conseillée ;
  • les salsifis ;
  • les épinards sur sol frais, lignes de 25 à 30 cm de distance ;
  • la laitue ;
  • les brocolis ;
  • les radis à semer tous les 15 jours ;
  • la rhubarbe à diviser et à planter dans une terre enrichie ;
  • les pommes de terre à planter dans un sol bien ameubli s’il est suffisamment réchauffé ;
  • les artichauts. Planter les œilletons ;
  • les asperges à planter sur butte et à espacer de 60 cm à 1 m.

Malgré les premières douceurs ressenties dans les températures, il est conseillé de protéger les semis et les plantations les plus fragiles contre les gelées tardives.

Concernant les récoltes au mois d’avril :

Bien que ce soit un mois qui soit plus propice aux semis qu’aux récoltes, il reste encore quelques trésors dans les jardins :

  • les radis hâtifs, environ 3 semaines après le semis ;
  • les premiers épinards (feuilles) pour ceux plantés sous abris en février ;
  • les choux de printemps (de février à juin) ;
  •  la laitue et la roquette ;
  • Les fraises précoces pour les variétés sous abris ou sous serres.

Les travaux de jardin du mois d’avril

Avantages ou inconvénients, les giboulées de mars ont donné du tonus et de la vitalité aux plantes. Les adventices en ont déjà profité pour envahir les espaces de plantation. C’est donc avec une première session de binage que va commencer la préparation du potager. Mais de nombreuses autres activités physiques semblent rappeler que le printemps est arrivé.

Que faire au jardin au mois d’avril ?

  • Éclaircir les premières pousses. Sous abris, certains plants sont déjà visibles. Penser à aérer et les éclaircir pour renforcer leur vitalité ;
  • Bêcher. Comme pour le mois de mars, l’arrivée du printemps demande une préparation de la terre et le bêchage permet d’améliorer son aération et son drainage. C’est également une très bonne période pour enrichir le sol ;
  • Pailler les planches des fraisiers et les pieds de certains arbres fruitiers ;
  • Diviser la rhubarbe et la replanter dans des terres fertilisées ;
  • Planter les petits arbustes tels que les groseilliers, les cassissiers, les framboisiers ;
  • Traiter et entretenir les arbres après leur floraison. Décoction de prêle, bouillie bordelaise, purin d’ortie sont à utiliser comme méthodes naturelles pour protéger la vitalité de vos arbres dans les vergers. En avril, il est encore possible de greffer certains arbres fruitiers ;
  • Préparer la pelouse. Scarifier et replanter les zones dégarnies. Il est aussi conseillé d’enrichir le gazon avec des apports en azote pour stimuler sa reprise et sa verdure ;
  • Désherber et planter les bulbes d’été. Les adventices envahissent les espaces d’ornement et les potagers. Ne pas hésiter à intervenir pour aider vos semis et vos bulbes à s'épanouir dans de bonnes conditions.

Voilà donc un mois d’avril bien chargé en activités. La reprise de la nature ne se fait pas attendre et une fois enclenchée, une couverture de fleurs et de verdure se met à caresser le sol. C’est aussi la période où les bourgeons émergent et où l'on entend le bruit délicat des oiseaux qui sortent de l’hiver.

Les dangers du mois d'avril

La vague de douceur qui s’élève au mois d’avril amène avec elle la poussée exponentielle des adventices et le réveil des insectes. Qu’ils soient auxiliaires de jardins ou nuisibles, ces derniers vont redonner vie aux plantes, alors n'hésitez pas à installer des hôtels à insectes près de vos surfaces de cultures.

Les pluies de mars ont entraîné le premier défilé des gastéropodes (escargots, limaces, etc.) et le mois d’avril va certainement prolonger leur présence. Surveillez vos jeunes plants qui semblent convenir à leur féroce appétit. Il existe de nombreuses méthodes naturelles pour limiter leur présence.

Le printemps signifie également le réveil de certains nuisibles discrets durant la période hivernale, l’activité des campagnols et des courtilières dans les jardins devient plus visible.

L'apparition et le développement des pucerons semblent pourtant être le plus gros enjeu de ce mois d’avril. Pensez à vous munir de moyens de biocontrôle pour faire face à leur développement rapide.

L'oïdium et la rouille sont également plus visibles avec le retour du printemps (humidité et température douce). Ces maladies cryptogamiques peuvent se traiter de manières biologiques.

Les conseils jardins pour le mois d'Avril

En agriculture biologique, en culture raisonnée, ou en permaculture, voici quelques astuces et conseils pour accompagner le mois d’avril dans les jardins :

Conseils généralistes :

  • Il est possible de favoriser la levée des graines en les trempant dans l’eau tiède quelques heures avant le semis ;
  • Avril est un moment propice pour enrichir le substrat du sol et y apporter des fertilisants naturels tels que du compost et des engrais verts. Très utile pour le bon démarrage de la végétation ;
  • Planter vos herbes aromatiques, le climat y est souvent très favorable ;
  • Rempoter les plantes d’intérieur qui semblent trop à l’étroit dans leur pot ;
  • Repiquer en godet les tomates semées au mois de mars en continuant de les conservant sous abris chauffés
  • Nourrir les rosiers avec les amendements adaptés (riche en potasse et en magnésium) et les traiter face aux parasites.

Conseils permacultures :

  • Acclimater progressivement vos plants aux conditions extérieures et continuer de protéger vos plantes gélives ;
  • Sélectionner les fleurs à semer pour qu’elles puissent être comestibles et attirantes pour les auxiliaires de jardins pollinisateurs ;
  • Mettez en place des variétés grimpantes de mûres sans épines entre vos arbres pour optimiser l’espace tout en ayant de délicieuses récoltes ;
  • Pour la mise en godet : comptez 3 graines par pot pour ne conserver que le plus vigoureux lors du replantage.

Conseils pour le calendrier lunaire :

La nature se réveille et les effets de la lune et de ses influents sur la végétation peuvent avoir un impact particulièrement intéressant en avril.

Pour rappel :

  • Une lune montante est utile aux plantes qui ont la sève qui se concentre dans les parties aériennes comme les tiges, les feuilles, mais également les fruits et même la pelouse.
  • Une lune descendante est favorable aux végétaux qui ont des parties enterrées ou pour les travaux de repiquage et l’enracinement des boutures. C'est une période idéale pour le travail du sol et pour les activités liées à la fertilisation.

Tous les artistes et les acteurs de la terre s’activent avec ce retour du printemps tant attendu. Cette nouvelle saison est particulièrement propice à l’ensemencement et aux dernières préparations des espaces de jardinages. La fraîcheur du matin est souvent oubliée face au bonheur des premières douceurs de l'après-midi. Mais restez prudents, le froid peut encore nuire aux plantes.

Et si la tradition veut qu’on ne se découvre pas d’un fil, il est certain que ce mois d’avril rend la terre fertile.

 (3)