Les mini-serre de culture : jardinez facile et plus tôt !

  • 0

Les beaux jours arrivent et les premières fleurs pointent le bout de leur nez. Pour autant, pas question de mettre en terre les légumes les plus fragiles. Un coup de gel leur serait fatal ! Pour avoir des tomates, il faut souvent attendre le mois d’août. Mais si vous êtes pressé et que vous vous demandez comment avoir des légumes plus tôt ou plus tard dans la saison, des solutions existent : la mini-serre de culture. Elle est également très efficace pour réussir les semis les plus contraignants. Zoom sur les mini-serres de germination et les tunnels de forçage : guide d’achat, utilisation. Découvrez tous les avantages de ces produits innovants dont vous ne pourrez plus vous passer.

La mini-serre de germination : avantages, guide d’achat et conseils d’utilisation

La terrine de germination est très utile au jardinier. Avec son couvercle, elle permet la germination des semences dans des conditions optimales.

Quels sont les avantages de la terrine de germination avec couvercle ?

Voici les principaux avantages des terrines de semis avec couvercle :

  • humidité : quand vous utilisez ce type de produit, vous mettez toutes les chances de votre côté. En effet, les graines germent plus rapidement et plus facilement dans un environnement chaud et humide. C’est la garantie de ces petites serres ;
  • gain de place : ceux qui ont déjà fait des semis dans des godets en plastique standards connaissent les contraintes en terme de place. Quand on n’a pas de véranda ou de serre, l’intérieur du logement peut vite être envahi et sali par la terre. Avec ce type de produit, il est possible de cultiver plus de plants dans un plus petit espace. Elles sont de plus faciles à déplacer et ne salissent pas ;
  • de meilleurs résultats :  c’est prouvé, l’utilisation d’une mini-serre de semis vous offre plus de chance de réussir vos cultures. Le début de la croissance des plants est essentiel et détermine le rendement futur.  

Comment choisir votre mini-serre de culture ?

Vous ne savez peut-être pas comment choisir votre produit. Voici les principaux critères pour choisir une mini-serre de semis :

  • dimension de la terrine : il existe des tailles différentes qui vous permettent de choisir votre produit en fonction de la place dont vous disposez à la maison et de vos besoins. Si vous souhaitez par exemple avoir une vingtaine de plants de tomates coeur de boeuf et 10 de tomates Roma, vous pouvez choisir deux tailles différentes : une mini-serre S et une taille L. Ainsi, vous ne mettez qu’une étiquette par terrine et vous êtes sûr de ne pas mélanger les variétés ;
  • hauteur du couvercle : il existe des hauteurs variables de couvercle. Le choix est lié au type de légume que vous souhaitez semer et surtout à sa croissance. Les graines de courges ou de courgettes par exemple ont une croissance très rapide et montent vite. Il convient alors de choisir une hauteur plus importante. Pour les tomates ou les aubergines, à croissance lente et moins manifeste, un couvercle bas est suffisant ;
  • aération : certains modèles proposent des aérations sur le couvercle. Ce dispositif est très utile si vous n’avez pas le temps d’ouvrir les semis tous les jours pour ventiler. L’air est essentiel, il permet d’éviter le développement de moisissures.  

Comment utiliser la mini-serre de semis ?

Pour utiliser au mieux votre mini-serre, voici quelques conseils utiles :

  • le bon substrat : terreau ou fibre de coco ? Cette question est essentielle et dépend du type de produit que vous souhaitez acheter. Certaines mini-serres sont pré-équipées de pastilles de fibre de coco. Elles sont très pratiques car elles sont légères, ne salissent pas et ne prennent pas de place au stockage. Si vous êtes plus terreau, choisissez une mini-serre de semis équipée de pots en plastiques ou en version biodégradable ;
  • la bonne période : la mini-serre de semis permet d’effectuer des semis précoces. Il convient de consulter le calendrier lunaire ou le sachet de graines que vous avez acheté. Il faut savoir que certaines graines se repiquent très rapidement après le semis. Renseignez-vous ! ;
  • quelques gestes indispensables : même si les mini-serres de germination sont très pratiques et demandent peu d’entretien, il ne faut pas les oublier pour autant. Vérifiez régulièrement qu’il y a encore assez d’eau. Pour une meilleure acclimatation des jeunes plants, vous pouvez les mettre dehors en retirant le couvercle pendant la journée. Enfin, quand les racines des plantes remplissent les pastilles de fibre de coco (c’est l’avantage de ce substrat, car il est possible de vérifier en un coup d’oeil), mettez-les dans un pot plus gros. 

La mini-serre tunnel : avantages et guide d’achat

Les graines ont germé et vous avez maintenant de jolis petits plants qui promettent de devenir gros et productifs. Si les Saints de Glaces ne sont pas passés, il est totalement déconseillé de les repiquer en pleine terre (sauf si vous habitez sur le pourtour méditerranéen). C’est pourquoi les mini-serres tunnel sont très utiles.

Les avantages de la mini-serre tunnel

Voici les principaux bénéfices de la mini-serre de forçage :

  • repiquage précoce pour une récolte avancée : il faut 4 à 5 mois du semis à la récolte de la tomate. C’est long. En semant dans une terrine avec couvercle début mars, vous pourrez les mettre en terre sous tunnel pendant la deuxième quinzaine d’avril. Ainsi, vous avancez les récoltes et aurez des tomates dès le début du mois de juillet ;
  • protection contre les nuisibles : quand on a un potager, il arrive souvent que les jeunes plants soient attaqués par les limaces qui sortent la nuit pendant les printemps pluvieux. C’est surtout le cas pour les courges et les courgettes. Le tunnel de forçage protège ces plants. Un fois qu’ils auront atteints une bonne taille, vous pourrez laisser les limaces manger quelques feuilles sans grande conséquence et arrêter de polluer votre potager avec des répulsifs toxiques ;
  • dispositifs modulables : une mini-serre tunnel est modulable. Elle est composée de plusieurs éléments qui permettent de créer un long tunnel ou alors de l’utiliser à plusieurs endroits du potager ;
  • utiles en toutes saisons : ce produit est très utile et efficace pour la culture précoce. Mais aussi pour avoir des salades toute l’année (ou presque). Quand on aime la mâche, on est ravi que l’hiver arrive mais parfois on préfèrerait une jolie laitue ou une feuille de chêne. Avec le tunnel, c’est possible !

Comment choisir votre mini-serre tunnel ?

Sur le marché, il y a de nombreux tunnels de forçage. De la simple bâche avec des arceaux aux systèmes plus innovants et durables, voici les critères principaux pour être bien équipé :

  • dimension : il existe des tailles variables pour votre mini-serre tunnel. de 40 cm de largeur à beaucoup plus. Le choix doit se faire en fonction de vos besoins et surtout de celui des plantes que vous souhaitez planter. Pour une culture de radis par exemple, en choisissant une largeur de 60, vous pourrez mettre deux rangées dans le tunnel. Pour des tomates, vous n’allez l’utiliser qu’un mois, alors 40 cm peuvent suffire. De manière générale, prendre le plus large possible vous garantit une utilisation pour tous les besoins ;
  • dispositif d’ouverture : les mini-serres tunnel avec une bâche ne sont pas très pratiques. C’est pour cette raison que Mon Vert Jardin vous propose des produits en polypropylène dur. Certains s’ouvrent sur les côtés et d’autres sur le dessus. En quelques secondes vous pouvez ventiler vos plants ;
  • système d’ancrage au sol : pour être sûr que votre tunnel tienne bien au sol, il est préférable de choisir un produit avec des attaches fiables. Un système de piquets est très efficace ;
  • arrosage : quand on installe un tunnel classique avec une bâche, il est nécessaire de relever tout pour arroser et la pluie coule sur les parois. Avec les tunnels rigides, il suffit d’arroser par le dessus où des petits trous laissent passer l’eau. C’est très pratique ;
  • durabilité : si vous souhaitez acheter un produit durable et facilement lavable, la mini-serre de culture tunnel est faite pour vous. Même en cas de grêle ou de vent fort, elle résiste. Lorsque la fin de saison arrive, il suffit de la nettoyer au jet et de la stocker.

Comment utiliser la mini-serre de forçage ?

Il est très simple de réussir ses cultures avec une mini-serre tunnel. Cependant, voici quelques conseils :

  • quand la mettre en place ? : s’il est possible d’avancer les cultures des légumes d’été de quelques semaines, vous ne pouvez pas cultiver des tomates dès le mois de février. Il est important d’attendre que les températures extérieures dépassent les 15-20 degrés en journée pour la culture de ces plants. Pour les salades, le tunnel pourra être utilisé toute l’année ;
  • quand aérer ? : les plants installés dans la mini-serre tunnel ont besoin d’air et de ventilation. En journée, quand il fait chaud et que le soleil tape sur les parois, il est conseillé d’ouvrir le système d’aération. En plus d’éviter les risques de coup de chaud, vous acclimatez petit à petit les plants aux températures extérieures ;
  • quand la retirer ? : dès que les risques de gelées sont passés, il est préférable de retirer la mini-serre. Aussi, quand vos jeunes plants sont devenus trop grands pour tenir dans le tunnel, préférez le retirer pour leur laisser toutes les chances de grandir dans les meilleures conditions.



Bon jardinage !

Produits en rapport avec cet article

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire