Promotions

Meilleures ventes

Protéger ses arbres fruitiers contre le carpocapse

Protection des fruitiers contre le carpocapse

Le carpocapse de la pomme, poire et noix (cydia pomonella) est un papillon (lépidoptère) crépusculaire de 16 à 18 mm d'envergure.

L'adulte apparaît au printemps (fin avril/ début mai). Après l'accouplement, la femelle pond ses oeufs (entre 50 et 80) sur les feuilles ou les fruits. Quelques jours plus tard , naissent les chenilles, qui pénètrent à l'intérieur du fruit ou elles se développent en provoquant des dégâts.

Le cycle de développement dure 3 à 4 semaines. Il peut y avoir de 2 à 3 générations par ans suivant la région. A la fin de l'été la chenille sort du fruit et se réfugie dans l'écorce ou dans le sol pour passer l'hiver sous forme larvaire après avoir tissé un cocon (stade hivernant). Elle ne se transformera en papillon que le printemps suivant.

Lutter contre le Carpocapse selon les saisons

D'avril à Août 

Les phéromones + pièges

L'objectif est de limiter la fécondation et donc la ponte des oeufs.

Les phéromones sont des substances volatiles sécrétées par les femelles qui ont un rôle d'attraction sexuelle sur les mâles. La méthode consiste à attirer l'insecte mâle et à le piéger pour l'éliminer et éviter l'accouplement et la reproduction.

Piège spéciale mouche et papillons Phéromones carpocapse

En juin : de l'apparition des fruits, jusqu'à la récolte (octobre)

La Carpovirusine

L'objectif est d'éliminer les chenilles.

La Carpovirusine 2000 est un insecticide biologique à base de CpGV, un virus NATUREL hautement spécifique du carpocapse des pommes, poire, noix, Cydia pomonella et de la tordeuse orientale du pêché , Grapholita molesta.

Mode d'action : Le virus agit par ingestion. La larve de l'insecte se contamine après que celle-ci l'ai ingéré en s'alimentent sur les parties végétales traitées. Une fois dans le corps de la chenille, le virus se multiplie. La chenille arrête de s'alimenter et meurt rapidement.

Quand l'utiliser : Ce traitement s'applique de l'apparition des fruits à la récolte.

La carpovirusine

A l'automne, de septembre à novembre

Les nématodes

L'objectif est d'éliminer les larves hivernantes qui se logent dans le tronc et le sol.

Les nématodes sont des vers microscopiques invisibles à l'oeil nu. Ils pénètrent et se multiplient à l'intérieur des larves entraînant ainsi leur mort. Les nématodes se diluent dans l'eau et s'appliquent en pulvérisation sur le tronc et le sol situé sous l'ombrage de l'arbre protéger.

Nématodes carpocapse

De juin à après la récolte (octobre)

Les bandes pièges

L'objectif est d'éliminer les larves qui se logent dans le tronc pour préparer la nymphose.

Les bandes de carton ondulé sont posés sur le tronc des arbres. Elles vont servir de refuge aux larves qui pourront s'y loger pour effectuer leur nymphose en cours de saison ou pour tisser leur cocon pour passer l'hiver. Il suffit de retirer les bandes et de les brûler pour éliminer les futurs carpocapses. On peut agir en deux temps. Une première pose peut être réalisée à partir de juin. Dans ce cas il faut vérifier tous les 15 jours si les larves se sont installées dans la bandes. Ceci permet d'éliminer la première génération des larves. Une deuxième pose est réalisée début septembre et ne sera retirée qu'après la récolte (fin octobre). Ceci permet d'éliminer les larves hivernantes.  

Bandes piège carpocapse

Favoriser la présence de prédateurs

Enfin, la pose de nichoirs pour favoriser la présence d'oiseaux insectivores dans le verger permet de réduire les populations de carpocapses. Parmi les espèces à favoriser, on trouve la mésange bleue et la mésange charbonnière, mais également la plupart des chauves-souris telles que pipistrelle ou oreillard qui consomment de grandes quantités de larves ou de papillons.

Bon à savoir : la forficule (ou perce-oreille) est un prédateur de la larve du carpocapse.

Vous avez encore des questions ?
Posez-les nous dans les commentaires ci-dessous, nous y répondrons.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire